AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'orientation progressiste (1880-1980)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tom Miller
Governor of Massachusetts
avatar

Masculin Nombre de messages : 1033
Age : 27
Localisation : Saint-Etienne (France)
Admirez-vous des politiciens ? : Sarkozy Obama
Date d'inscription : 22/04/2007

Personnage RPG
Date de naissance et âge: 29 mai 1964 (44 ans)
Religion: Chrétien Catholique
Origine: Européenne (Irlande, Ecosse)

MessageSujet: L'orientation progressiste (1880-1980)   Ven 27 Avr - 17:36

Dans les années 1880-1890, le parti démocrate, sous l'impulsion de William Jennings Bryan, va adopter la plateforme du mouvement populiste, et se réorienter économiquement à gauche, tout en restant socialement très conservateur. Puis, sous l'impulsion des progressistes, qui agissent indifféremment au sein des deux grandes formations politiques américaines, certains milieux démocrates, et principalement l'administration de Woodrow Wilson, vont se faire les champions de la lutte contre la corruption et les promoteurs de la prise en compte de la volonté populaire.

En 1927, André Siegfried décrit ainsi le parti démocrate : "la tradition démocrate réside essentiellement dans la défense des minorités, des non-organisés. De ce fait, le parti ne trouve pas d'unité dans un principe constructif; son esprit véritable est celui de l'opposition; il ne maintient sa raison d'être que dans une perpétuelle et changeante coalition de mécontents. Protéger les immigrants contre les assimilateurs; l'individu contre l'État, combattre l'oppression légale et sociale de la majorité, revendiquer pour les communautés locales, contre le gouvernement central, le droit de régler elles-mêmes leurs problèmes, c'est-à-dire préserver les États contre l'emprise excessive de la fédération...C'est toujours une clientèle locale brimée, ou s'estimant telle, qu'il soutient : le Sud contre le Nord, l'Ouest agricole contre l'Est capitaliste, les grandes cités cosmopolites contre l'américanisme protestant. Ses victoires sont nombreuses, mais elles restent de caractère local : gouverneurs, législatures d'États...".

Franklin Roosevelt et sa politique du New Deal ramèneront durablement les démocrates au pouvoir grâce à un programme progressiste volontariste et keynésien. Il mettra ainsi fin à l'image rétrograde du parti en se faisant le champion de l'État-Providence à l'européenne.

Unis sous Roosevelt (malgré certaines dissidences, dont celle du vice-président John Nance Garner), c'est la question de la ségrégation raciale qui réapparait après la Seconde Guerre mondiale qui va définitivement faire éclater la base électorale du Parti Démocrate.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jimmy Herbert Wesson

avatar

Masculin Nombre de messages : 984
Age : 57
Localisation : Charleston, SC
Admirez-vous des politiciens ? : oui reagan
Date d'inscription : 02/05/2007

Personnage RPG
Date de naissance et âge:
Religion: 8540 $
Origine: 1 272 280 $

MessageSujet: Re: L'orientation progressiste (1880-1980)   Sam 5 Mai - 1:27

Roosevelt mènera d'ailleurs les USA dans la recession pendant six ans, avant que la guerre ne finisse par éclipser son bilan... Il a fallu attendre ses successeurs pour que ça commence à bouger. Enfin !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://haugam.blogasin.com/
 
L'orientation progressiste (1880-1980)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Orientation scolaire
» Le Havre - BRUGER 1880
» orientation spatiale chez nos petits
» Quelle réorientation à 35 ans ?
» Milicien du 01-12-1980 au 30-09-1981

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les élections américaines de 2008 :: Le duel Obama McCain-
Sauter vers: