AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les Gréves : liberté d'expression ou simple amusement ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Les Gréves : liberté d'expression ou simple amusement ?   Ven 28 Mar - 14:01

Bonjour à tous,

Je viens vour parler d'un probléme majeur qui persiste en France : la Gréve juste pour s'amuser !

Alors je m'explique, Je suis lycéen à Cannes (06), tous les lycée de Cannes font gréve (me demandé par pourquoi, ils ne le savent point !) sauf le mien de lycée qui ne fait pas gréve (en raison du fort taux de droitistes !).
Mais comme si sa ne suffisait pas, les autres lycéens viennent chez nous, nous bloquer pendant que nous somme en cours ! Nous pouvons donc pas sortir du lycée ni y rentrer. Et quand on sait que la casi totalité des grévistes ne savent pas pourquoi ils font gréve !
Heuresement, je pense que cette aprés-midi j'irai en cour tranquillement car c'est vendredi aprés-midi, et on le sait bien personne ne fait gréve avant le week-end !

Donc voilà, je voulais savoir comment ça se passe dans votre lycée, ou votre fac, et comment réagissez-vous face à ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Paul D. Garner
Governor of Louisiana and Green Party Leader
avatar

Masculin Nombre de messages : 769
Age : 27
Localisation : Suisse
Admirez-vous des politiciens ? : Sarkozy, Aung San Suu Kyi, RFK
Date d'inscription : 08/08/2007

Personnage RPG
Date de naissance et âge: 34 ans
Religion: Athée - agnostique
Origine: Afro-Américaine

MessageSujet: Re: Les Gréves : liberté d'expression ou simple amusement ?   Ven 28 Mar - 14:26

lol! On a aussi eu une grève des profs y a pas longtemps chez nous. Ca m'a fait un jour de congé donc j'étais content, mais en même temps, je soutenais pas du tout les profs dans leur grève. Ils travaillent pas abusément beaucoup, ils ont plein de vacances et ils sont bien payés (et après ils se plaignent tout le temps)

Enfin bref, je vais peut-être surprendre certaines personnes sur ce forum, mais j'ai quasi jamais soutenu la grève de qui que ce soit (surtout quand c'est en France Razz).

Surtout la dernière dont on a parlé jusque dans les journaux suisses c'était... ceux des trains si mes souvenirs sont bons, qui refusaient de travailler quelques années de plus. Ca m'avait étonné vu qu'en France la retraite est quand même assez tot je trouve...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alan Kholmes
Senator of California
Senator of California
avatar

Masculin Nombre de messages : 448
Age : 51
Localisation : San Diego (CA)
Admirez-vous des politiciens ? : John McCain
Date d'inscription : 30/06/2007

Personnage RPG
Date de naissance et âge: 2 500$ 02/19/2008
Religion: Presbytérien
Origine:

MessageSujet: Re: Les Gréves : liberté d'expression ou simple amusement ?   Sam 29 Mar - 10:56

Le problême en France, c'est que dans l'Education Nationale ce sont les syndicats qui font la loi.
Ma mère était prof et elle a toujours refusé de faire grève, car elle considérait que cela pénalisait toujours les mêmes personnes à savoir les élèves et leurs parents. De plus elle n'a jamais adhéré à un syndicat. (surtout pas à la FEN bras armé du PS).

Elle était prof d'arts plastiques et je peux vous dire que elle n'arrêtait jamais (à part la nuit bien-sur). En plus de ces heures de cours, de préparation et de correction elle faisait des heures d'ateliers les mercredi et samedi APM, et également des travaux dirigés (je ne sais plus le nom technique) qui bien souvent débordaient sur ses heures de repos. Elle arrivait allègrement à 40 heures par semaines et souvent plus... Alors qu'en je vois certains profs qui se plaignent que l'on va leur rajouter 1 heure dans la semaine pour faire du soutien, cela m'énerve. Il me semble qu'ils sont là pour aider les jeunes à apprendre ... si cela ne leur plait pas ils ont qu'a changer de métier !
En plus, les profs qui se plaignent le plus ce sont ceux qui vous donnent des photocopies en guise de cours et mettent 1 mois pour vous rendre les devoirs corrigés. Et refusent généralement de faire des heures de soutien parce qu'ils partent du principe que leurs élèves ne sont tous que des ingrats. Si certains profs m'étaient plus ce coeur dans la préparation de leurs cours peut être que les élèves seraient plus réceptifs

Je suis d'accord avec eux quand ils font grêve pour par exemple quand ils demandent moins d'élèves dans les classes, faire cours à 40, c'est quasi mission impossible, mais pas quand ils réclament des allègements d'emploi du temps, à ça NON. Faut quand même pas pousser ...

Je rajoute également un point : dans l'enseignement public les établissements ont obligation d'accueillir les élèves les jours de grêves (sauf quand ils sont dans l'obligation de fermer, par manque de personnel, mais dans ce cas là ils peuvent demander aux collectivités locales de leur fournir du personnel de remplacement), alors quand Darcos à sorti son projet d'accueuil des élèves les jours de grêve je croix qu'il aurait mieux fait de consulter les milliers de circulaires insipides que lui et ses prédecesseurs ont pondu. Je tiens cela de mon père qui était intendant de collèges, qui lui en tand que cadre de direction avait interdiction de faire grêve (enfin il pouvait faire grêve mais il ne fallait que cela pénalise la bonne marche de l'établissement, à l'hypocrisie française).

_________________
Alan Kholmes
"Le plus grand soin d'un bon gouvernement devrait être d'habituer peu à peu les peuples à se passer de lui" Tocqueville
42 ans
Localisation : San Diego / Californie / USA
Sénateur de Californie, Républicain (Centriste), conseiller de Bill O'Malley

http://neoconfrance.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alan Kholmes
Senator of California
Senator of California
avatar

Masculin Nombre de messages : 448
Age : 51
Localisation : San Diego (CA)
Admirez-vous des politiciens ? : John McCain
Date d'inscription : 30/06/2007

Personnage RPG
Date de naissance et âge: 2 500$ 02/19/2008
Religion: Presbytérien
Origine:

MessageSujet: Re: Les Gréves : liberté d'expression ou simple amusement ?   Sam 29 Mar - 13:50

Voici une liste des grandes centrales syndicales de l'Eduction nationale, de la recherche, de l'enseignement supérieur et de la culture

1 . La FSU : Fédération Syndicale Unitaire.

Première organisation syndicale de l'enseignement. C'est également la première organisation syndicale de la fonction publique d'Etat. La FSU compte 162 000 adhérents, dont 88% d'enseignants.

Syndicats affiliés

Education nationale, recherche



  • SNUipp, Syndicat National Unitaire des instituteurs, professeurs des écoles et PEGC.
  • SNES, Syndicat national des enseignements de second degré.
  • SNEP, Syndicat national de l'éducation physique et sportive.
  • SNESup, Syndicat national de l'enseignement supérieur.
  • SNCS, Syndicat national des chercheurs scientifiques.
  • SNETAP, Syndicat national de l'enseignement technique agricole publique.
  • SNUEP, Syndicat national unitaire de l'enseignement professionnel.
  • SNPI, Syndicat national des personnels d'inspection (de l'Education nationale)
  • SNUPDEN, Syndicat national unitaire des personnels de direction de l'Education nationale.
  • UNATOS, Union nationale des agents technique et des ouvriers de services.
  • SNICS, Syndicat national des infirmiers et conseillers de santé.
  • SNASUB, Syndicat national de l'administration scolaire et universitaire et des bibliothèques.

Jeunesses et sports


  • EPA, Syndicat unitaire de l'éducation populaire de l'action socioculturelle et sportive

Culture

  • SNAC, Syndicat national des affaires culturelles


2. UNSA Education : Union Nationale des Syndicats Autonomes de l'Education.

L'UNSA Education est le nom qu'a pris la Fédération de l'Education Nationale (FEN) lors de son congrès de Pau en 2000. Si elle reste fidèle à la plupart des principes de la FEN, elle ne se situe plus dans le contexte historique de la FEN de 1948 qui avait opté pour l'autonomie afin de préserver son unité, refusant de choisir en CGT et Force Ouvrière. Se voulant aujourd'hui fédération de branche de l'UNSA, l'UNSA Education inscrit son action dans la prise en compte d'une société éducative tout au long de la vie. Elle est actuellement la deuxième fédération syndicale de l'Education nationale.

Syndicats affiliés

Personnels enseignants, enseignants-chercheurs et chercheurs

  • SE-UNSA : syndicat des enseignants UNSA
  • SNADEM : professeurs pour l'enseignement du dessin, de l'éducation physique et de la musique
  • SNPSYEN : psychologues de l'Education nationale
  • Sup'Recherche : enseignement supérieur et recherche

Personnels d'inspection et de direction de l'Education nationale

  • SIEN : syndicat des inspecteurs de l'Education nationale
  • SNPDEN : personnels de direction de l'Education nationale

Personnels de bibliothèque, administratifs, techniques, ouvriers, de service, de santé et sociaux

  • A&I : syndicat de l'administration et de l'intendance
  • SB-UNSA : syndicat des bibliothèques - Unsa Education
  • SNASEN : assistants sociaux de l'Education nationale
  • SNIES : infirmières et infirmiers éducateurs de santé
  • SNMSU : médecins scolaires et universitaires
  • SNPTES : syndicat national du personnel technique de l'enseignement supérieur

Jeunesse et Sports

  • SNAPS : activités physique et sportives
  • SEJS : syndicat national des personnels d'inspection et d'encadrement de la jeunesse, des sports et de la vie associative
  • SEP : syndicat de l'éducation populaire

enseignement agricole public

  • SEA : syndicat de l'enseignement agricole
  • SNIEAP : inspecteurs principaux de l'enseignement agricole public


Et bien-sûr les éternels insatisfait de Sud-Education.

_________________
Alan Kholmes
"Le plus grand soin d'un bon gouvernement devrait être d'habituer peu à peu les peuples à se passer de lui" Tocqueville
42 ans
Localisation : San Diego / Californie / USA
Sénateur de Californie, Républicain (Centriste), conseiller de Bill O'Malley

http://neoconfrance.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Gréves : liberté d'expression ou simple amusement ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Gréves : liberté d'expression ou simple amusement ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tunisie et liberté d'expression
» Internet et réseaux sociaux: faut-il limiter la liberté d'expression?
» La Liberté d'expression.
» Algérie et (non)liberté d'expression
» EVOLUTION DE LA LIBERTE D'EXPRESSION EN GENDARMERIE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Actualités :: Le reste du monde :: Europe-
Sauter vers: