AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Bush est encore à la Maison Blanche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
James B. Lewis
NRA Chairman
avatar

Masculin Nombre de messages : 2051
Localisation : Austin/NY
Admirez-vous des politiciens ? : Nathan Sharansky.
Date d'inscription : 29/04/2007

Personnage RPG
Date de naissance et âge: 29 novembre 1967. 41 ans
Religion: Protestante
Origine: NY /Austin (TX)

MessageSujet: Bush est encore à la Maison Blanche   Sam 31 Mai - 20:23

Bush est encore à la Maison Blanche



Artcile trouvé sur UVN http://une-vision-neoconservatrice.over-blog.com/article-20047337.html

"Il est ", notait Koch, "l’un des très rares dirigeants sur la planète aujourd’hui qui comprend la complexité du monde."

Dans un article récemment publié par le magazine Forbes, le grand historien anglais Paul Johnson notait qu’il était heureux de savoir que Bush était encore à la Maison Blanche. Dois-je le dire ? Je partage l’avis de Paul Johnson.

On peut, certes, reprocher à Bush des erreurs dans la gestion de la guerre en Irak, et ces erreurs ont été effectivement coûteuses, tant en termes de vies humaines qu’en termes d’efficacité. On peut reprocher à Bush, aussi, d’avoir, en pratique, mis en sourdine une bonne part de la « doctrine Bush ». Et je pourrais ajouter que cette mise en sourdine de la « doctrine Bush » a eu des conséquences immédiates préoccupantes, qui vont de l’apparent renforcement de l’Iran sur l’horizon au placement graduel du Liban sous la tutelle du Hezbollah.

Cela dit, il convient également de souligner aussitôt certains points cruciaux :

1. La stratégie qui a consisté à affronter le terrorisme islamique sur son propre terrain et à détruire les bases arrières de celui-ci continue à me sembler avoir été essentiellement la bonne. Même si l’Afghanistan n’est pas stabilisé, al Qaïda n’y dispose plus de zones où les djihadistes du monde entier pourraient venir s’entraîner avant de partir ailleurs se livrer à de meurtriers travaux pratiques. Et les talibans ne régnant plus en maîtres, une fraction croissante de la population afghane jouit de libertés et d’éléments de développement humain dont elle avait été trop longtemps privée.

Le régime de Saddam Hussein, lui, avait bel et bien, n’en déplaise à son fan club, des programmes de construction d’armes de destruction massive ainsi que des liens avec diverses organisations terroristes. Il était devenu un symbole de la possibilité, pour un Etat voyou, de narguer le reste du monde. Il a disparu.

Al Qaïda et divers groupes djihadistes ont fait de l’Irak un champ de bataille aux fins de préserver leur vision totalitaire et fanatique : la réalité - dont on refuse de parler dans les médias européens - est qu’ils ont perdu la partie. Et, comme le note Paul Johnson, dès lors que les terroristes font le choix de mourir en tuant, autant les tuer avant qu’ils ne tuent davantage. Des milliers de terroristes djihadistes ont été tués en Irak. Ces terroristes, en se fixant sur l’Irak, ont eu bien moins de disponibilité pour frapper en Amérique, en Europe ou ailleurs sur la planète. C’est une bonne chose.

Il est triste, évidemment, qu’ils aient tué des Irakiens : cela a contribué à rappeler à ceux qui se refusent à le voir, que les djihadistes, s’ils tuent des Juifs et des Occidentaux, n’hésitent pas à tuer aussi des musulmans, dès lors que leur frénésie de meurtre possède une dimension nihiliste.

Cela a contribué aussi à une chute de popularité vertigineuse pour les tenants du djihadisme : Ben Laden n’est plus du tout, à la différence d’il y a cinq ou six ans, une sorte de héros populaire dans les terres d’islam, ce dont nul ne peut se plaindre.



La stratégie d’affrontement du terrorisme islamique au Proche-Orient, quand bien même elle n’a pas toujours été gérée au mieux, a, contrairement à ce que d’aucuns prétendent, et tout bien considéré, profondément déstabilisé l’Iran, où le régime des mollahs n’est pas en aussi bonne position que certains se l’imaginent.

On sait que des dissensions internes se manifestent de manière croissante. On sait que la ligne dure, abjecte et obscène d’Ahmedinejad suscite des craintes chez de nombreux dignitaires, intéressés, surtout, par les circuits de corruption qui les font vivre grassement, et qu’ils entendent voir perdurer. On sait que des lézardes se dessinent et que la population iranienne est la plus proaméricaine de la région. On oublie surtout de dire que la victoire qui se dessine en Irak n’est pas seulement une victoire sur al Qaïda, mais aussi une victoire sur les factions irakiennes de la tendance Ahmedinejad, menées par Moqtada al Sadr. Et la prise en main de Sadr City, à Bagdad, par les troupes du gouvernement de Nouri al Maliki, ces derniers jours, est allégorique de la tendance qui se dessine. On verra, dans le moyen terme, que la version quiétiste du shiisme, défendue par l’ayatollah Sistani, est aux antipodes de celle prônée en son temps par Khomeiny, et on verra ce qui en découle.

L’intervention contre l’Iran, qui semblait programmée voici quelques mois, s’est trouvée freinée par diverses manœuvres internes aux Etats-Unis - essentiellement la publication et l’utilisation biaisée d’une note des « services de sécurité » du pays -, mais lorsqu’il s’agira, tôt ou tard, d’une manière ou d’une autre, de passer à des gestes plus efficaces, ce sera contre un Iran moins stable, moins assuré, plus fendillé que cela se passera.

Le putsch récent du Hezbollah au Liban sera vu, alors, comme une fuite en avant du clan Ahmedinejad.


L’idée de démocratisation nécessaire de tout le Proche-Orient, qui fait partie intégrante de la stratégie, est elle-même, tout bien considéré, là encore, une excellente chose. Elle a débouché sur des élections en Afghanistan et en Irak où de nouvelles élections auront lieu en octobre prochain. Ces pays sont, bien sûr, loin d’être des démocraties à l’occidentale, mais ce qui s’y joue n’en est pas moins un apprentissage graduel de libertés élémentaires, et cet apprentissage commence à faire son chemin.

La démocratisation a également porté ses fruits au Pakistan, même si c’est, là aussi, de manière très imparfaite. Les régimes du monde arabo-musulman sont placés dans une situation très inconfortable et sont pris présentement entre les appels américains à la liberté politique, qui les indisposent fortement, et les actes du clan Ahmedinejad. Entre la réticence à accepter l’émergence d’un Irak stable, modéré, allié des Etats-Unis, et la crainte de voir le clan Ahmedinejad garder la main en Iran et susciter ailleurs des menées djihadistes.

Ils sont en position d’attente et attendent de voir, au delà de Bush, dans quel sens soufflera le vent. Des ferments ont été disséminés. Ils continuent et continueront à gonfler, n’en déplaise aux nostalgiques du statu quo. Sur des chaînes telles qu’Al Jazzera, on peut assister aujourd’hui à des débats qui auraient été impensables voici quelques années et qui sont, à l’évidence, les conséquences de la stratégie de Bush.


La victoire du Hamas lors des dernières élections palestiniennes est elle-même, à bien y regarder, fort loin d’être une mauvaise chose et ne constitue en aucun cas un revers pour la stratégie de Bush. Entre des fanatiques racistes, qui utilisent le double ou le triple langage et des fanatiques racistes, qui affichent clairement leurs intentions, les seconds ont au moins le mérite de la franchise.

Le discours de Bush parlant de deux Etats démocratique et vivant en paix côte à côte n’a pas varié. Annapolis et la reprise du « processus de paix » n’ont été que des épisodes. La démocratie, dans des territoires gorgés de propagande haineuse, cela donne le Hamas.

Mahmoud Abbas ne représente rien, sinon un vieil appareil pervers et vermoulu et une façade susceptible de servir d’interface entre monde occidental et monde arabe. Bush peut dire au monde arabe qu’il a fait preuve de bonne volonté et qu’il a parlé de paix. Il peut dire la même chose aux Européens. Il peut dire qu’il a voulu la paix, et même un Etat palestinien démocratique. Il ne peut que constater que, malheureusement…

5. On doit se rappeler, c’est très important, que lorsque Bush lui-même a défini la « doctrine Bush », entre 2001 et 2003, il a stipulé que celle-ci correspondait à une guerre longue, qui dépasserait les limites de ses mandats présidentiels, qui connaîtrait de multiples phases et durerait au moins une génération. Nous sommes dans cette guerre longue et dans ses multiples phases.

La mise en sourdine, dont je parlais en commençant, est le fruit d’erreurs tactiques commises lors de la guerre en Irak, et qui sont désormais rectifiées. Elle est le fruit, aussi, du fait que les Etats-Unis ont disposé de fort peu d’alliés fiables, sans parler des alliés qui ont fait défection. La trahison commise par la France de Chirac et l’Allemagne de Schröder a eu des conséquences. La chute du gouvernement Aznar en Espagne, puis du gouvernement Berlusconi en Italie ont pesé. L’Europe est actuellement moins antiaméricaine, mais toujours aussi impuissante, faible, et offerte à l’apaisement.

Le gouvernement Olmert en Israël a été fort loin de correspondre à ce qu’on aurait pu souhaiter pour qu’Israël soit en position de force.

Le poids des « réalistes » au sein de l’administration américaine s’en est trouvé accentué.

L’histoire, pour autant, n’est pas finie. La « doctrine Bush n’est pas morte.

Les propos prononcés par Bush lors de son récent voyage au Proche-Orient, et, en particulier, ceux qu’il a prononcés à la Knesset, constituent une forme de testament politique et la posée de jalons pour l’avenir.

Non seulement Bush, en Israël, a souligné ce qui lie indissociablement Israël à l’Amérique et au devenir de la Civilisation, façon de rappeler que s’en prendre à Israël, c’est s’en prendre à la Civilisation elle-même, mais il a prononcé des paroles très fortes à l’encontre de tous ceux qui pourraient en venir à oublier l’existence du mal fanatique et totalitaire et qui seraient tentés par l’aveuglement volontaire et la position couchée.

Il a parlé de liberté et de ce qu’il en avait coûté, voici sept décennies, de croire qu’on pouvait négocier sans conditions avec Hitler.
En terre arabe, plus tard, il a reparlé de démocratie.

Jamais un chef d’Etat occidental, jamais, même, un chef d’Etat américain, n’avait prononcé des paroles aussi fortes, aussi claires, aussi déterminées, et je le dis : aussi lucides.

La prochaine échéance, cruciale, sera l’élection présidentielle américaine de novembre 2008.

Les régimes arabes attendent de voir, ai-je noté, dans quel sens soufflera le vent. Les Européens aussi. Les dirigeants palestiniens ne sont pas en reste. Les dirigeants iraniens non plus, et il est à craindre que la fuite en avant du clan Ahmedinejad se poursuive, et pas seulement au Liban.

Il est absolument évident que les dirigeants arabes, comme les dirigeants européens, palestiniens ou iraniens espèrent une victoire de Barack Obama.

Si celle-ci survenait, Bush aurait pris date. Une période très difficile, chaotique et incertaine s’ouvrirait. Mais cette période ne durerait pas. Le peuple américain n’aime pas les désastres et n’est guère enclin, dans son immense majorité, au déshonneur. Israël devrait se préparer à un temps d’orage pour quelques mois et prendre ses dispositions en conséquence, en songeant que l’orage serait passager.

Si, comme je le pense, Obama n’est pas élu, et si John McCain devient Président, le testament de Bush et les jalons qu’il a posés seront utiles immédiatement.

En attendant, il est indéniablement heureux que Bush soit encore à la Maison Blanche.

Paul Johnson n’est pas seul à le penser. Je ne suis pas seul, avec Paul Johnson, à le penser non plus. Ed Koch, ancien maire de New York, Démocrate, notait voici peu que l’histoire rendrait justice à Bush : « Il est », notait Koch, « l’un des très rares dirigeants sur la planète aujourd’hui qui comprend la complexité du monde. Il n’a perdu ni son courage ni sa lucidité. Nous comprendrons tout cela longtemps après qu’il soit parti ».

Tôt ou tard, le monde arabo-musulman se démocratisera. Tôt ou tard, l’Iran sortira de la fuite en avant dans le fanatisme. Ce jour là, Israël vivra en paix. Et cela fera partie de l’héritage laissé par Bush.

Tôt ou tard, les populations arabes de Cisjordanie et de Gaza vivront en paix, elles aussi, et, dans un geste qui délivrera Israël du mal, seront elles-mêmes délivrées du mal. Ce jour là, la paix pour Israël sera la paix pour toute la région.

Et ce jour là, on discernera que Bush avait une vision du moyen terme, et que cette vision était juste et lucide.

Par Guy Millière pour © Metula News Agency
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doyle Kingsley
Governor of Florida
avatar

Masculin Nombre de messages : 1462
Age : 58
Date d'inscription : 27/04/2007

Personnage RPG
Date de naissance et âge: 6 Juin 1959 ( 49 ans )
Religion: Protestant
Origine: Allemande

MessageSujet: Re: Bush est encore à la Maison Blanche   Dim 1 Juin - 2:12

Et a t il effleuré les problèmes internes aux USA ?
Car l'islam et tout les problèmes extérieurs seraient ils là pour passer sous silence les défauts de payements ?
Donnez leur du pain et des jeux....içi le pain = dollar et des jeux = problèmes extérieurs.

Or Europe comme USA ont un problème énorme a régler...leurs dettes, et le contribuable va encore devoir affronter cela car autant le préciser de suite quand il y a écrémage c'est pas par le haut que cela commence.

J'ai comme l'impression que ces problèmes externes sont du pain béni pour le gvt actuel.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James B. Lewis
NRA Chairman
avatar

Masculin Nombre de messages : 2051
Localisation : Austin/NY
Admirez-vous des politiciens ? : Nathan Sharansky.
Date d'inscription : 29/04/2007

Personnage RPG
Date de naissance et âge: 29 novembre 1967. 41 ans
Religion: Protestante
Origine: NY /Austin (TX)

MessageSujet: Re: Bush est encore à la Maison Blanche   Dim 1 Juin - 17:31

Citation :
Et a t il effleuré les problèmes internes aux USA ?
Car l'islam et tout les problèmes extérieurs seraient ils là pour passer sous silence les défauts de payements ?
C'est à moi de te demander si tu as fumé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doyle Kingsley
Governor of Florida
avatar

Masculin Nombre de messages : 1462
Age : 58
Date d'inscription : 27/04/2007

Personnage RPG
Date de naissance et âge: 6 Juin 1959 ( 49 ans )
Religion: Protestant
Origine: Allemande

MessageSujet: Re: Bush est encore à la Maison Blanche   Dim 1 Juin - 20:12

A la différence c'est que ce sujet ne parle pas de castors autour des hanches...

Que compte il faire pour palier les 250 milliards $ et éviter de mettre à la rue des gens qui ne pourront pas payer ? faire tourner la planche à billets ? catalyser les gens pour booster une pseudo consommation ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James B. Lewis
NRA Chairman
avatar

Masculin Nombre de messages : 2051
Localisation : Austin/NY
Admirez-vous des politiciens ? : Nathan Sharansky.
Date d'inscription : 29/04/2007

Personnage RPG
Date de naissance et âge: 29 novembre 1967. 41 ans
Religion: Protestante
Origine: NY /Austin (TX)

MessageSujet: Re: Bush est encore à la Maison Blanche   Dim 1 Juin - 20:34

Dire que l'Islam et le terrorisme sont "la" pour passer sous silence des problemes interrieure c'est tout aussi absurde, avec un probleme c'est que certains prennent ça au serieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doyle Kingsley
Governor of Florida
avatar

Masculin Nombre de messages : 1462
Age : 58
Date d'inscription : 27/04/2007

Personnage RPG
Date de naissance et âge: 6 Juin 1959 ( 49 ans )
Religion: Protestant
Origine: Allemande

MessageSujet: Re: Bush est encore à la Maison Blanche   Dim 1 Juin - 22:10

Comme quoi tout est subjectif...Pour certains le terrorisme est plus important que les emplois, le prix du carburant etc...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Georges D. Nightmare

avatar

Masculin Nombre de messages : 1098
Admirez-vous des politiciens ? : non
Date d'inscription : 21/05/2007

Personnage RPG
Date de naissance et âge: 1 007 000 $
Religion: 0 $
Origine: 1 007 000 $

MessageSujet: Re: Bush est encore à la Maison Blanche   Lun 2 Juin - 11:28

C'est bizarre : je ne comprends pas que plus personne ne veule entendre parler de lui aux USA s'il est si bon que ça !!!
Meme Mc Cain évite de s'afficher avec lui.

Personnellement, je pense que ça aura été le pire président US de tous les temps : et on s'en rendra encore plus compte quand les enfants américains devront éponger les dettes provenant de ces guerres clientélistes : c'est facile de dépenser des milliards de $ sans augmenter les impots, le probleme c'est que c'est aux générations futures de payer !!
De meme son refus d'agir concernant le réchauffement planétaire est carrément honteux.
Bref, je vais pas citer toutes ses conneries, ce type est une nullité absolue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James B. Lewis
NRA Chairman
avatar

Masculin Nombre de messages : 2051
Localisation : Austin/NY
Admirez-vous des politiciens ? : Nathan Sharansky.
Date d'inscription : 29/04/2007

Personnage RPG
Date de naissance et âge: 29 novembre 1967. 41 ans
Religion: Protestante
Origine: NY /Austin (TX)

MessageSujet: Re: Bush est encore à la Maison Blanche   Lun 2 Juin - 19:56

Doyle Kingsley a écrit:
Comme quoi tout est subjectif...Pour certains le terrorisme est plus important que les emplois, le prix du carburant etc...

Je vois que les succes de Bush en énervent plus d'un, et en ce qui concerne l'economie americaine lire l'article du 27 mai 2008 sur http://ffgop.canalblog.com/ Non tout le monde n'est pas aussi pessimiste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doyle Kingsley
Governor of Florida
avatar

Masculin Nombre de messages : 1462
Age : 58
Date d'inscription : 27/04/2007

Personnage RPG
Date de naissance et âge: 6 Juin 1959 ( 49 ans )
Religion: Protestant
Origine: Allemande

MessageSujet: Re: Bush est encore à la Maison Blanche   Mar 3 Juin - 2:29

James B Lewis a écrit:

Je vois que les succes de Bush en énervent plus d'un, et en ce qui concerne l'economie americaine lire l'article du 27 mai 2008 sur http://ffgop.canalblog.com/ Non tout le monde n'est pas aussi pessimiste.

Non si en économie tu oses me parler de succès je crois qu'il faudrait que tu ouvres un livre d'économie financière et monétaire.

Aujourd'hui dans le monde il y à 70 fois plus de devise que de matière première le problème est là.
De ne plus étalonner une devise sur une matière première a provoqué la stagflation et tant que les devises actuelles seront dénuées de tout repères on ne pourra que subir un rattrapage.

Et je te répondrais qu'il ne s'agit pas d'optimisme ou pessimisme, mais de réalisme.
7 fois le PIB en devise n'a rien de raisonnable donc voilà mes inquiétudes, que le contribuable paye les pots cassés d'une politique monétaire puérile et insensée. ( cette remarque s'adresse à la Fed, BCE, BOJ et BOE ) trop de liquidité!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James B. Lewis
NRA Chairman
avatar

Masculin Nombre de messages : 2051
Localisation : Austin/NY
Admirez-vous des politiciens ? : Nathan Sharansky.
Date d'inscription : 29/04/2007

Personnage RPG
Date de naissance et âge: 29 novembre 1967. 41 ans
Religion: Protestante
Origine: NY /Austin (TX)

MessageSujet: Re: Bush est encore à la Maison Blanche   Mar 3 Juin - 6:37

Doyle Kingsley a écrit:
James B Lewis a écrit:

Je vois que les succes de Bush en énervent plus d'un, et en ce qui concerne l'economie americaine lire l'article du 27 mai 2008 sur http://ffgop.canalblog.com/ Non tout le monde n'est pas aussi pessimiste.

Non si en économie tu oses me parler de succès je crois qu'il faudrait que tu ouvres un livre d'économie financière et monétaire.

Aujourd'hui dans le monde il y à 70 fois plus de devise que de matière première le problème est là.
De ne plus étalonner une devise sur une matière première a provoqué la stagflation et tant que les devises actuelles seront dénuées de tout repères on ne pourra que subir un rattrapage.


Et je te répondrais qu'il ne s'agit pas d'optimisme ou pessimisme, mais de réalisme.
7 fois le PIB en devise n'a rien de raisonnable donc voilà mes inquiétudes, que le contribuable paye les pots cassés d'une politique monétaire puérile et insensée. ( cette remarque s'adresse à la Fed, BCE, BOJ et BOE ) trop de liquidité!!!

Non je n'ai pas dis que c'etait un succes, seulement c'est moin dramatique que certains aimeraient bien faire croire. Et je "n'ose" pas t'en parler, je reprends l'article de l'AP traduit ici http://ffgop.canalblog.com/ .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doyle Kingsley
Governor of Florida
avatar

Masculin Nombre de messages : 1462
Age : 58
Date d'inscription : 27/04/2007

Personnage RPG
Date de naissance et âge: 6 Juin 1959 ( 49 ans )
Religion: Protestant
Origine: Allemande

MessageSujet: Re: Bush est encore à la Maison Blanche   Mar 3 Juin - 8:56

Passe le lien direct, je ne veux pas participer à la hausse de fréquentation de ce genre de site néo con merci Wink

Il n'y a rien d'apocalyptique a dénoncé que le problème monétaire actuel est basé sur un principe identique au principe de faux monnayage.

Mon inquiétude va vers les populations si une élite de quelque pays que ce soit doit tomber et disparaitre cela n'est pas mon problème du tout par contre voir des civils détruits par une politique de mutualisation des pertes et profit personnel, là ça me concerne.

Créer une économie virtuelle basée sur un principe d'endettement pyramidale n'est ni un succès, ni un drame c'est une réalité, il y a encore moyen de régler ce problème, remettre une devise stable a taux fixe et basée sur un étalon fixe!!

Alors tu sais les histoire de terroristes ça ne concerne pas tout le monde et j'aimerais avant de vouloir faire la guerre, que l'économie soit redressée non pas à l'aide d'injection de papier mais en créant des emplois créateur de richesse, en économie pas de miracle : exporter.

Alors je pense que le souci premier des Euro, US et partout dans le monde est :
- cout des matières premières et de première nécessité.
- inflation.
- retraite.
- marché de l'emploi.
- cout de l'immobilier.

Je me demande si vous êtes conscient des réalités des prix pratiqués et ce que cela implique de faire un plein de carburant toute les semaines à 65€ de payer un caddy à 200€, et payer un crédit immo de 650€...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Obama woman

avatar

Féminin Nombre de messages : 157
Localisation : France - Usa
Admirez-vous des politiciens ? : Obama pardi ...
Date d'inscription : 17/02/2008

Personnage RPG
Date de naissance et âge: 1 000 000 $
Religion: 0 $
Origine: 1 000 000 $

MessageSujet: Re: Bush est encore à la Maison Blanche   Mar 3 Juin - 18:10

Président des usa qui ne s'occupent pas des problemes américains , cherchez l'erreur lol!

Arabe - iran - guerre - irak - alquaida , vous mixez et vous obtenez un geogres bush ...

La couverture sociale , les subprimes , Katrina ... tout ça est passé à la trappe par le pire président que l'amérique est connue . Mais les américains EUX , n'oublient pas . Vivement janvier que j'ouvre une bouteille de champagne lors de son départ ...

Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James B. Lewis
NRA Chairman
avatar

Masculin Nombre de messages : 2051
Localisation : Austin/NY
Admirez-vous des politiciens ? : Nathan Sharansky.
Date d'inscription : 29/04/2007

Personnage RPG
Date de naissance et âge: 29 novembre 1967. 41 ans
Religion: Protestante
Origine: NY /Austin (TX)

MessageSujet: Re: Bush est encore à la Maison Blanche   Mar 3 Juin - 19:00

Citation :
Président des usa qui ne s'occupent pas des problemes américains , cherchez l'erreur

Arabe - iran - guerre - irak - alquaida , vous mixez et vous obtenez un geogres bush ...

La couverture sociale , les subprimes , Katrina

Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bush est encore à la Maison Blanche   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bush est encore à la Maison Blanche
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» pourcentage d'humidité pour une maison
» chambre maison bleue de chez aubert
» question visite maison avant signature
» mélange à crêpe maison
» Le Havre. La Maison des arts du récit.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Actualités :: L'actualité américaine-
Sauter vers: