AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le jeu trouble de la Syrie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sir Archibald Waters
N.S.A Chairman
N.S.A Chairman
avatar

Masculin Nombre de messages : 155
Age : 43
Localisation : Santa Fe, New Mexico
Admirez-vous des politiciens ? : John McCain, Dwight D. Eisenhower, Ronald Reagan
Date d'inscription : 05/05/2007

Personnage RPG
Date de naissance et âge: 30/07/47 63 ans
Religion: Catholique
Origine: Autrichienne

MessageSujet: Le jeu trouble de la Syrie   Lun 23 Juin - 8:35



Selon un rapport de l'aviation israélienne et transmis au Pentagone, la Syrie abriteraient un réacteur nucléaire capable de produire du plutonium à des fins militaires.

C'est pour en avoir la confirmation que des inspecteurs de l'AIEA, l'Agence internationale de l'énergie atomique, ont été spécialement mandatés par l'ONU pour une visite de trois jours sur le terrain.

Toutefois, le régime baasiste du président syrien Hassad a indiqué qu'il refuserait de laisser ces diplomates visiter trois sites "sensibles". Ce qui laisse planer le doute sur les réelles intentions de la Syrie ...

A quel jeu trouble joue la Syrie ? Peut-on lui faire confiance ?



Les inspecteurs doivent se rendre sur le site d'Al-Kibar, un complexe situé dans une zone isolée du désert de l'est du pays qui a été détruit en septembre dernier par un raid de l'aviation israélienne. Selon les Etats-Unis, il s'agissait d'un réacteur produisant du plutonium, presque prêt à l'emploi et donc déjà en mesure de générer des matériaux pour des armes nucléaires.

La Syrie dément, et a -après plusieurs mois d'hésitation-donné son feu vert début juin à la mission des inspecteurs de l'AIEA. Le président Bachar el-Assad a cependant souligné qu'ils ne seraient pas autorisés à se rendre sur trois autres sites soupçonnés d'habriter des activités nucléaires secrètes. Damas n'a à ce jour déclaré qu'un programme nucléaire rudimentaire muni d'un petit réacteur à 27 kilowatts, à des fins de recherche et pour produire des isotopes pour une utilisation médicale ou agricole.

Si les soupçons américano-israéliens sont confirmés, cette mission pourrait signifier l'ouverture par l'AIEA d'une enquête de très grande envergure, comme celle qui dure depuis cinq ans sur le programme nucléaire iranien. Une éventuelle piste nord-coréenne pourrait également étendre l'investigation au régime de Pyongyang, qui a effectué son premier essai d'une bombe nucléaire en octobre 2006.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondeenquestions.forumactif.com/index.htm
 
Le jeu trouble de la Syrie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Agoraphobie, phobie sociale: Maladie ou trouble du comportement?
» Guerres et épaves - Le Syrie
» trouver une association soutien trouble des comportements en nord isere ou alentours
» Syrie . 120 militaires français arrêtés
» trouble d'opposition

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Actualités :: Le reste du monde :: Moyen Orient et Proche Orient-
Sauter vers: