AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rice : "Je suis fière ..." d'envahir l'Irak

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Georges D. Nightmare

avatar

Masculin Nombre de messages : 1098
Admirez-vous des politiciens ? : non
Date d'inscription : 21/05/2007

Personnage RPG
Date de naissance et âge: 1 007 000 $
Religion: 0 $
Origine: 1 007 000 $

MessageSujet: Rice : "Je suis fière ..." d'envahir l'Irak   Lun 7 Juil - 11:17

Condoleezza Rice : "Je suis fière de notre décision" d'envahir l'Irak

Par Taïké Eilée Agoravox - Dimanche 6 juillet, 20h37Cet article a été rédigé par un reporter d'AgoraVox, le journal média citoyen qui vous donne la parole.

(Publicité)
Contre vents et marées, l'administration Bush défend son bilan en Irak, Condy Rice en tête. Il faut dire que la Secrétaire d'Etat américaine n'en est pas à son coup d'essai en matière de déclarations surréalistes, bravant avec un aplomb extraordinaire l'évidence et le bon sens.

La Secrétaire d'Etat américaine Condoleezza Rice s'est dite fière de l'invasion de l'Irak et "de la libération de 25 millions d'Irakiens", jeudi 3 juillet sur Bloomberg TV.

Condy Rice réagissait aux propos de William F. Buckley, l'ancien leader des conservateurs, selon lequel tout l'héritage de la présidence Bush serait la guerre en Irak, et que celle-ci était un échec. Un jugement partagé assez unanimement, notamment par Libération, qui parlait, le 20 mars dernier, de "bilan accablant".

Mais il faut bien tenter de revaloriser une guerre que George W. Bush envisage pour les 50 prochaines années, et John McCain pour les 100 prochaines...

La Secrétaire d'Etat a justifié son contentement de la manière suivante : "Dans le contexte post 11/9, vous ne pouviez pas laisser en place une telle menace pour la paix et la stabilité mondiale."

Rice tend à oublier la position qu'elle avait sur l'Irak avant le 11-Septembre. En juillet 2001, elle déclarait sur CNN que l'Irak était un pays divisé, dont Saddam Hussein ne contrôlait pas la partie nord, allant jusqu'à dire : "Ses forces militaires n'ont pas été reconstituées" ; elle partageait alors l'analyse de Colin Powell (les images qui suivent sont extraites de l'excellent documentaire Breaking the Silence : Truth and Lies in the War on Terror de John Pilger).

L'Irak, tantôt inoffensif, tantôt suprêmement dangereux, selon les objectifs stratégiques du moment...

Ce comportement de girouette rappelle celui de Dick Cheney, le vice-président américain. Durant le "débat des vice-présidents" face à John Edwards en 2004, il avait nié avoir jamais tissé le moindre lien entre l'Irak et le 11-Septembre... En 2003, il avait pourtant bel et bien soutenu un tel lien dans Meet the Press... Quelques jours plus tard, George W. Bush "clarifiait" les propos de son vice-président, en affirmant qu'il n'avait pas voulu dire que Saddam Hussein était lié au 11-Septembre... mais à Al-Qaïda ! Ou comment effacer un premier mensonge par un second...

Le très influent néoconservateur Richard Perle, joliment surnommé "le Prince des ténèbres", avait aussi tissé un lien entre l'Irak et le 11-Septembre, dès le 12 septembre 2001. Révélation faite par le patron de la CIA en personne, George Tenet. Perle nia ces allégations, arguant du fait que le 12 septembre il se trouvait en France, et ne pouvait donc pas avoir tenu ces propos à Tenet. Dommage pour lui : il proféra ces mêmes paroles cinq jours après les attentats, et celles-ci sont inscrites dans le marbre, ou plutôt sur la "pellicule" de CNN :

Au bal des menteurs, Condy Rice n'est pas la moins agile. Sa souplesse, pour ne pas dire ses talents de contorsionniste, sont à saluer.

Alors que les preuves d'une connaissance anticipée des attentats du 11-Septembre par le renseignement américain et la Maison Blanche s'accumulent dans la presse, elle prend la plume le 22 mars 2004 dans le Washington Post et ose écrire : "Malgré ce que certains ont suggéré, nous n’avons reçu aucun renseignement nous indiquant que des terroristes se préparaient à attaquer notre patrie en se servant d’avions comme de missiles".

Ce à quoi Sibel Edmonds, traductrice au FBI ayant eu entre les mains certains documents compromettants, répondra dès le 26 mars 2004 dans Salon, et le 2 avril dans l'Independent, qualifiant ces propos de "mensonge outrancier" : "J’ai vu des documents qui montrent que les Etats-Unis savaient qu’Al-Qaïda allait attaquer des villes avec des avions. […] Rice dit 'nous' [n’avons reçu aucun renseignement], pas 'je'. Ce qui inclurait tous les membres du FBI, de la CIA et de la DIA [Defence Intelligence Agency]. Je dis que c’est impossible." (Jefferson Morley, dans le Washington Post, a bien résumé l'affaire Edmonds et son traitement médiatique, notant bien qu'elle était davantage relayée à l'étranger qu'aux Etats-Unis, où l'on a peut-être peur, dit-il, de diffuser une information qui n'a pas pu être authentifiée).

Mais revenons à notre équilibriste... Auditionnée sous serment par la Commission d'enquête sur les attentats du 11/9, le 8 avril 2004, Condoleezza Rice réussit à soutenir que le fameux PDB (President's Daily Brief) du 6 août 2001 ne contenait aucune information sur un attentat à venir à l'intérieur des Etats-Unis... Un rapport qui s'intitulait, comme elle fut obligée de le dire, "Ben Laden déterminé à attaquer à l'intérieur des Etats-Unis"... Devant tant de contorsions et de circonvolutions ridicules, le public présent à cette audition afficha sa franche consternation.

Appréciez encore comment, le 16 mai 2002, elle évite avec maestria une question gênante, au sujet de la visite du chef de l'ISI à Washington la semaine et le matin même des attentats...

Ou encore comme elle prétend ne pas se souvenir de la réunion du 10 juillet 2001 à la Maison Blanche, lors de laquelle George Tenet et son directeur du contre-terrorisme Cofer Black lui avaient annoncé l'imminence d'une attaque "spectaculaire" d'Al-Qaïda sur le sol américain (Washington Post).

C'est le journaliste Bob Woodward qui, le 29 septembre 2006, avait révélé cette visite, cachée jusque-là, notamment aux membres de la Commission d'enquête sur le 11/9. Une révélation suivie de mouvements d'humeur retentissants... Le 30 septembre, Peter Rundlet, conseiller pour la Commission, dénonçait avec colère la dissimulation de cette réunion. Et le 1er octobre, c'était au tour de Timothy Roemer, membre de la Commission, de se dire "profondément perturbé" et même "furieux" de cette omission (New York Times).

La réaction de Condoleezza Rice fut, comme à l'accoutumée, stupéfiante, pleine de sang froid et de souplesse, digne d'un reptile, un serpent... ou, pour son côté quelque peu effrayant et sa capacité à digérer tous les obstacles qu'il rencontre, un gros varan. Le 2 octobre 2006, elle prétend ainsi ne pas se souvenir de la réunion du 10 juillet 2001, et va même jusqu'à parler de "réunion supposée" (CBS News).

Au milieu de la tempête, alors que le bateau (le tanker…) prend l'eau de toutes parts et se met à couler, Rice reste à la barre et garde le cap... en bon capitaine.

Evitements grâcieux, oublis sélectifs, mensonges purs et simples répétés à l'envi, digestion impeccable de tous les obstacles qui se présentent sur sa route... Chapeau bas Miss Rice pour cette merveilleuse panoplie de "diplomate" ! Salut l'artiste ! Et (avec un jour de retard) bonne fête nationale !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elliott D. Hamilton
Senator of Ohio
avatar

Masculin Nombre de messages : 489
Age : 49
Localisation : Cleveland, OH
Admirez-vous des politiciens ? : Barack Obama, Jonathan Edwards, Abraham Lincoln, JFK, Bill Clinton
Date d'inscription : 04/01/2008

Personnage RPG
Date de naissance et âge:
Religion: 500 000 $
Origine: 500 000 $

MessageSujet: Re: Rice : "Je suis fière ..." d'envahir l'Irak   Lun 7 Juil - 14:00

Elle quittera son poste ... l'arme à la main !

_________________
Perso RPG :
Elliott D. Hamilton
24/10/1967, 40 ans
Cleveland - Ohio
Sénateur Démocrate de l'Ohio
Chairman of The Democratic Senatorial Commitee
Conseiller à la santé et l'éducation nationale de Josh McGarry


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Rice : "Je suis fière ..." d'envahir l'Irak
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vanessa Chiasson "Je suis fière de mon chum"
» Julie Anne Miquelon - "Je suis fière de moi"
» Le gratuit "JE SUIS NORMAND"
» "Je suis Rouen" et "Normandie pour la vie"
» didier Benureau (2) ---""je suis heureux...--""

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Actualités :: L'actualité américaine-
Sauter vers: