AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 USA : Classes moyennes en péril

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Georges D. Nightmare

avatar

Masculin Nombre de messages : 1098
Admirez-vous des politiciens ? : non
Date d'inscription : 21/05/2007

Personnage RPG
Date de naissance et âge: 1 007 000 $
Religion: 0 $
Origine: 1 007 000 $

MessageSujet: USA : Classes moyennes en péril   Mar 10 Juil - 12:47

Tout va très bien madame la marquise !! bounce tout va très bien cheers

USA : Classes moyennes en péril

http://articles.moneycentral.msn.com/SavingandDebt/SaveMoney/MiddleClassLivingOnTheEdge.aspx
20 mai 2007. Dérégulations, flexibilité, privatisations, diminution des impôts pour les plus fortunés nous sont présentés commes les piliers du succès économique. Mais qui en profite ? Aux USA, qui ont mené ces politiques avec le plus de vigueur, la classe moyenne a vu son sort se précariser considérablement depuis 2001. Aujourd’hui, seul un foyer sur cinq est en mesure de faire face financièrement aux frais occasionnés par une petite intervention médicale, et les trois quarts devraient quitter leur domicile après trois mois en cas de perte d’emploi.


Les foyers américains peuvent-ils encore faire face financièrement aux imprévus tels la perte d’un emploi ou un problème de santé ? Une étude menée pour le compte du parti Démocrate montre que les risques économiques auxquels sont exposés les familles se sont considérablement accrus ces dernières années.

La classe moyenne est aujourd’hui plus fragilisée devant les imprévus de la vie, comme la perte d’un emploi, ou une urgence médicale, qu’à aucun moment depuis la fin des années 1970.

L’étude intitulée « La classe moyenne en désarroi », menée conjointement par le Center for American Progress (CAP) et un syndicat, à partir des données de la Banque Centrale, du Bureau des Statistiques du Travail, et des données des recensements, décrit une situation de périls accrus pour les 60% des foyers américains dont les revenus vont de 18 000 à 88 000 dollars par an.

Malgré les succès de l’économie, la progression de la bourse et les bénéfices accrus pour les entreprises qui expliquent l’enrichissement des plus riches, la classe moyenne américaine est soumise à une pression sans précédent, qui la place dans une situation de plus en plus inconfortable.

Les pertes de revenus observées depuis 2001 sont considérables, note cette étude.

Les revenus des familles de la classe moyenne stagnent depuis 2001.

Les principaux postes de dépenses des budgets familiaux - logement, santé, éducation, et déplacements - ont explosés, ne permettant plus aux familles d’épargner.

Les familles de la classe moyenne doivent recourir massivement à l’emprunt pour faire face aux dépenses courantes.

« Les familles sont contraintes de vivre au dessus de leurs moyens, simplement pour les dépenses de base, comme le logement et la santé », déclare Christian Weller, économiste du CAP, qui ajoute « Ils sont obligés de dépenser non seulement leurs revenus actuels, mais aussi futurs. »

Les chercheurs du CAP ont décrit leurs résultats en terme de risques encourus par les familles, en réponse aux imprévus.

Pourriez vous garder votre logement durant trois mois en cas de perte d’emploi du chef de famille ? Seuls 28% des foyers des classes moyennes ont répondu positivement alors qu’il étaient 39% en 2001.

Disposez vous d’une réserve financière pour faire face à une urgence médicale ? Avec une inflation à deux chiffres des assurances-santé durant les dix dernières années, le nombre d’américain sans couverture santé s’est accru de 1,3 millions en 2006, arrivant à un total de 46,6 millions. Le cout de l’assurance santé pour un foyer à augmenté de près de 90% depuis l’an 2000. L’étude du CAP montre que 22% des foyers disposent d’une réserve de 3 000 dollars, qui correspond au coût moyen d’une petite urgence médicale, comme le soin d’une cheville cassée, par exemple. Ils étaient 35% à pouvoir faire face à cette dépense en 2001.

Disposez vous d’une réserve de trois mois de revenus, permettant de faire face en cas de coup dur ? Il n’y avait plus en 2004 que 18% des foyers à disposer de cette somme, alors qu’ils étaient 29% en 2001, et le chiffre a sûrement baissé depuis.

« Les gens sont terriblement anxieux, les familles sont stressées », s’alarme Andy Stern, responsable syndical, « la marée montante économique ne soulève pas tous les bateaux, mais seulement les paquebots de luxe. Elle ne construit pas le genre d’Amérique que chacun d’entre nous désire. »

Uniquement pour les dépenses courantes les Américains doivent faire appel au crédit à la consommation à un niveau sans précédent. L’endettement des ménages a augmenté de 5 200 milliards depuis 2001, et en juin 2006, l’endettement moyen d’un foyer a atteint 1,29 fois son revenu, alors qu’il n’était que de 90% de celui-ci en 2001.

De nombreux propriétaires hypothèquent leur bien, ou on recours au crédit pour payer leurs dépenses en énergie ou en soins médicaux.

Les familles de la classe moyenne sont aussi confrontées à l’inflation du coût de l’enseignement supérieur, qui a augmenté de 44% en 4 ans.

Economistes et commentateurs, comme Lou Dobbs de CNN, s’inquiètent de cette situation et réclament que les politiques agissent pour améliorer la situation financière de la classe moyenne. Dobbs en a fait un thème majeur de ses chroniques télévisées, considérant que la dégradation de la situation des américains moyens peut-être décrite en terme de ... « lutte de classe. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doyle Kingsley
Governor of Florida
avatar

Masculin Nombre de messages : 1462
Age : 58
Date d'inscription : 27/04/2007

Personnage RPG
Date de naissance et âge: 6 Juin 1959 ( 49 ans )
Religion: Protestant
Origine: Allemande

MessageSujet: Re: USA : Classes moyennes en péril   Mar 10 Juil - 12:56

En gros le résumer que tu viens de faire concerne tout les pays de l'OCDE, les richesses changent de main tout simplement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Georges D. Nightmare

avatar

Masculin Nombre de messages : 1098
Admirez-vous des politiciens ? : non
Date d'inscription : 21/05/2007

Personnage RPG
Date de naissance et âge: 1 007 000 $
Religion: 0 $
Origine: 1 007 000 $

MessageSujet: Re: USA : Classes moyennes en péril   Mar 10 Juil - 15:18

Doyle Kingsley a écrit:
En gros le résumer que tu viens de faire concerne tout les pays de l'OCDE, les richesses changent de main tout simplement.

Effectivement. La tendance est plus marquée aux USA car il s'agit d'une ploutocratie mais c'est une tendance générale.
Le résumé n'est pas de moi : j'avais oublié de cité ma source :
http://contreinfo.info/article.php3?id_article=1000

Donc effectivement c'est une analyse qui va à l'encontre de celles qu'on peut rencontrer chez nos amis républicains sur ce site pour lesquels tout va de mieux en mieux depuis l'arrivée de Bush au pouvoir : en fait il est en train de tout foutre en l'air en créant des déséquilibres qui aboutiront à une situation tiers mondiste
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doyle Kingsley
Governor of Florida
avatar

Masculin Nombre de messages : 1462
Age : 58
Date d'inscription : 27/04/2007

Personnage RPG
Date de naissance et âge: 6 Juin 1959 ( 49 ans )
Religion: Protestant
Origine: Allemande

MessageSujet: Re: USA : Classes moyennes en péril   Mar 10 Juil - 15:24

pas plus les Républicains que les Démocrates que l'UMP que ....
Quand on regarde les bilan de tout les économistes, c'est simplement le fait de la délocalisation et l'enrichissement des pays dit autrefois émergents qui deviennent les principaux financier de cette planète.
En Europe ou aux USA c'est déficit quand en face il y a Inde et Chine qui chaque années achètent pour plus de 20 milliards d'entreprises Euro et US voilà le fond du problème.
Le phénomène Bush n'est pas plus responsable que ça de la paupérisation de ce qui se passe aux US c'est simplement un marché libre ou il y a moins de richesses qu'il y a 20 ou 30 ans ou il y avait pas de conccurents.
Maintenant il faut compose avec toute l'Asie et la Russie et bientôt l'Amérique Latine.

La tendance qui se peaufine est surtout mutalisation des pertes et profit personnel à chacun d'investire pour soit et ne plus vouloir dépendre du reste sinon ben je prédit un avenir noir pour les anciens pays riches et encore plus si on ne ralenti pas le rachat d'entreprises dans le but de taper dans le cash flow.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James B. Lewis
NRA Chairman
avatar

Masculin Nombre de messages : 2051
Localisation : Austin/NY
Admirez-vous des politiciens ? : Nathan Sharansky.
Date d'inscription : 29/04/2007

Personnage RPG
Date de naissance et âge: 29 novembre 1967. 41 ans
Religion: Protestante
Origine: NY /Austin (TX)

MessageSujet: Re: USA : Classes moyennes en péril   Mar 10 Juil - 22:30

Exact Doyle + 10 , aujourd'hui la conccurence est de plus en plus rude
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jimmy Herbert Wesson

avatar

Masculin Nombre de messages : 984
Age : 57
Localisation : Charleston, SC
Admirez-vous des politiciens ? : oui reagan
Date d'inscription : 02/05/2007

Personnage RPG
Date de naissance et âge:
Religion: 8540 $
Origine: 1 272 280 $

MessageSujet: Re: USA : Classes moyennes en péril   Mer 11 Juil - 1:28

D'un autre côté, ça permet aux indiens et aux chinois, mais aussi aux brésiliens, etc... de sortir de la merde dans laquelle ils sont.

Et peut-être qu'avec un peu de chances, si ce mouvement passe par le Mexique, ben les latinos n'auront plus besoin de venir aux USA farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://haugam.blogasin.com/
Georges D. Nightmare

avatar

Masculin Nombre de messages : 1098
Admirez-vous des politiciens ? : non
Date d'inscription : 21/05/2007

Personnage RPG
Date de naissance et âge: 1 007 000 $
Religion: 0 $
Origine: 1 007 000 $

MessageSujet: Re: USA : Classes moyennes en péril   Mer 11 Juil - 11:32

Wesson a écrit:
D'un autre côté, ça permet aux indiens et aux chinois, mais aussi aux brésiliens, etc... de sortir de la merde dans laquelle ils sont.

Et peut-être qu'avec un peu de chances, si ce mouvement passe par le Mexique, ben les latinos n'auront plus besoin de venir aux USA farao

Le probleme c'est que c'est du nivellement par le bas alors que le nivellement par le haut serait bien plus profitable à tout le monde.
Je crois que tous ces problemes sociaux économiques ont une origine commune : la dérive du capitalisme de l'investissement entreprenerial vers l'investissement purement financier à court terme.
En clair ça veut dire que toutes nos économies, nos placements etc.. sont destinés à etre rentables à court terme : il n'y a plus aucune projection dans l'avenir.
On met en péril notre santé économique à long terme pour faire des profits à court terme.
Ainsi, on rogne sur l'argent laissé à la classe moyenne pour que les actionnaires fassent plus de profits. Et on oublie que c'est cette classe moyenne qui fait vivre l'entreprise et qui représente le gros de la consommation.
On en vient à un point ou il est moins rentable d'investir dans son entreprise, d'entreprendre, de créer que de betement spéculer.
Faut pas aller chercher plus loin la cause des problemes que l'on rencontre. Avec cette mentalité c'est sur qu'on va se faire bouffer par les pays émergeants
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doyle Kingsley
Governor of Florida
avatar

Masculin Nombre de messages : 1462
Age : 58
Date d'inscription : 27/04/2007

Personnage RPG
Date de naissance et âge: 6 Juin 1959 ( 49 ans )
Religion: Protestant
Origine: Allemande

MessageSujet: Re: USA : Classes moyennes en péril   Mer 11 Juil - 14:37

Hé oui Neymare le court terme l'horizon de rentabilité à l'année tuera notre train de vie, mais je surprendrais personne si j'ajoute que 50% des bénéfices des entreprises du CAC40 sont détenue par des fond de pension US ? en gros si vous n'avez plus assez d'argent ben faut taper sur les vieux aux US.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jimmy Herbert Wesson

avatar

Masculin Nombre de messages : 984
Age : 57
Localisation : Charleston, SC
Admirez-vous des politiciens ? : oui reagan
Date d'inscription : 02/05/2007

Personnage RPG
Date de naissance et âge:
Religion: 8540 $
Origine: 1 272 280 $

MessageSujet: Re: USA : Classes moyennes en péril   Mer 11 Juil - 21:11

Tu oublies qu'il n'y a pas que les vieux qui bénéficient des fonds de pension US mais tous les américains ! Car cela représente des milliers de milliards...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://haugam.blogasin.com/
Doyle Kingsley
Governor of Florida
avatar

Masculin Nombre de messages : 1462
Age : 58
Date d'inscription : 27/04/2007

Personnage RPG
Date de naissance et âge: 6 Juin 1959 ( 49 ans )
Religion: Protestant
Origine: Allemande

MessageSujet: Re: USA : Classes moyennes en péril   Mer 11 Juil - 21:22

ben c'est encore pire dans ce cas, protégeons l'Europe de l'influence extra Européenne et reservons nos gains aux Européens.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: USA : Classes moyennes en péril   

Revenir en haut Aller en bas
 
USA : Classes moyennes en péril
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» UE - Comment l'Europe a permis la paupérisation de ses classes moyennes - Le Figaro
» RENTREE DES CLASSES
» Mixité dans les classes primaires
» CFM - NOS PHOTOS DES CLASSES et UNIQUEMENT
» Rentrée des Classes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les élections américaines de 2008 :: Débats thématiques :: Economie-
Sauter vers: