AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 l'ONU accepte de jouer un rôle à la demande de Washington

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tom Miller
Governor of Massachusetts
avatar

Masculin Nombre de messages : 1033
Age : 27
Localisation : Saint-Etienne (France)
Admirez-vous des politiciens ? : Sarkozy Obama
Date d'inscription : 22/04/2007

Personnage RPG
Date de naissance et âge: 29 mai 1964 (44 ans)
Religion: Chrétien Catholique
Origine: Européenne (Irlande, Ecosse)

MessageSujet: l'ONU accepte de jouer un rôle à la demande de Washington   Sam 11 Aoû - 14:06



Répondant à l'insistance des Etats-Unis, le Conseil de sécurité de l'ONU a chargé vendredi d'un rôle accru la Mission des Nations unies en Irak (Manui), malgré la persistance de l'insécurité dans le pays et la réticence des personnels de l'ONU.
Le président américain George W. Bush a aussitôt salué cette décision comme un "signal important de l'engagement" des Nations unies à soutenir la stabilité dans le pays, selon la Maison Blanche. Plusieurs diplomates ont tenu à souligner que cette décision ne constituait pas l'amorce d'une passation de responsabilités de Washington aux Nations unies dans un pays où les violences continuent à faire rage plus de quatre ans après l'invasion dirigée par les Etats-Unis.
L'acceptation vendredi de l'ONU, sous la pression des Etats-Unis, de jouer un rôle accru en Irak est un aveu de l'impuissance et de l'échec de Washington, estime samedi la presse du Golfe.
Dans une résolution rédigée par les Etats-Unis et la Grande-Bretagne, adoptée à l'unanimité de ses quinze membres et numérotée 1770, le Conseil a prorogé d'un an le mandat de la Manui, qui expirait vendredi. Il a décidé que le représentant de l'ONU en Irak et la Manui devront, "si les circonstances le permettent", apporter "conseil, soutien et assistance" au gouvernement irakien dans de nombreux domaines: politique, électoral, constitutionnel, juridique, économique et diplomatique.
Cette aide s'étendra à des domaines comme l'humanitaire, la promotion des droits de l'Homme, le retour et la réintégration des réfugiés. L'ONU est également chargée d'aider le gouvernement de Bagdad en "facilitant un dialogue régional". Le texte souligne le "rôle important" joué par la force multinationale en Irak pour soutenir la Manui, notamment dans le domaine sécuritaire, reconnaissant que "la sécurité est essentielle" pour qu'elle puisse s'acquitter de ses tâches.
Les Etats-Unis s'efforcent depuis plusieurs mois d'obtenir que l'ONU joue un rôle accru en Irak. Le secrétaire général, Ban Ki-moon, s'y était déclaré favorable, lors d'une rencontre le 17 juillet à Washington avec le président Bush. M. Ban s'est félicité de l'adoption de la résolution, se disant "heureux d'avoir l'occasion d'accroitre, là où c'est possible", l'aide de l'ONU à l'Irak. "C'est aux Irakiens eux-mêmes de se créer un avenir pacifique et prospère, avec le soutien de la communauté internationale", a-t-il ajouté.
M. Ban a rendu hommage aux 22 personnels de l'ONU, dont le représentant spécial, le Brésilien Sergio Vieira de Mello, tués le 19 août 2003 dans un attentat contre le quartier général de l'ONU à Bagdad. Il a affirmé que la sécurité des personnels de l'ONU en Irak "demeurera une préoccupation prioritaire".
Depuis l'attentat, le personnel de l'ONU demeure très préoccupé par l'insécurité. Mardi, le syndicat du personnel a adopté à l'unanimité une motion demandant à M. Ban de "ne pas déployer de personnels supplémentaires en Irak et d'en retirer ceux qui sont basés à Bagdad, jusqu'à ce que les conditions de sécurité s'améliorent".
L'ONU a fixé à 65 le nombre maximum de ses personnels internationaux autorisés à résider en territoire irakien, sur les quelque 300 que compte la Manui, les autres étant basés en Jordanie ou au Koweit. Ce plafond pourrait être porté à 95 en octobre. L'ambassadeur d'Irak à l'ONU, Hamid al-Bayati, s'est dit satisfait, soulignant que l'Irak souhaitait depuis longtemps que l'ONU joue un plus grand rôle.
A un journaliste qui lui demandait si la résolution signifiait que Washington voulait passer progressivement la main à l'ONU, M. Bayati a répondu que les Etats-Unis et l'ONU joueraient des "rôles différents".
"Les forces américaines ne vont pas être remplacées par l'ONU. L'ONU ne va pas envoyer des forces. Les Etats-Unis ont un rôle militaire et de sécurité, l'ONU en assumera un autre, qui est politique et humanitaire", a-t-il affirmé.
Son homologue américain Zalmay Khalilzad, qui était ambassadeur à Bagdad avant d'être nommé à l'ONU, a souligné que les Etats-Unis "assumeraient leur part de responsabilité" pour assurer la sécurité de l'ONU en Irak et "pour aider le peuple irakien".


source : http://rtlinfo.be
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Georges D. Nightmare

avatar

Masculin Nombre de messages : 1098
Admirez-vous des politiciens ? : non
Date d'inscription : 21/05/2007

Personnage RPG
Date de naissance et âge: 1 007 000 $
Religion: 0 $
Origine: 1 007 000 $

MessageSujet: Re: l'ONU accepte de jouer un rôle à la demande de Washington   Mar 14 Aoû - 11:16

Ah voilà !!

Je croyais que l'ONU ça servait à rien !!! Maintenant qu'on a bien foutu le bordel, il faut appeler à l'aide !!!
Hou la honte Bush !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
l'ONU accepte de jouer un rôle à la demande de Washington
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jouer à la marchande, avec de vraies marques
» jouer avec son enfant?
» EUROMILLIONS : n'oubliez pas de jouer pour 180 millions
» jouer au fermier et elever un cochon
» jouer en ligne au sudoko

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Actualités :: Le reste du monde :: Moyen Orient et Proche Orient-
Sauter vers: