AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Kremlin défie l'Amérique en Asie centrale

Aller en bas 
AuteurMessage
Tom Miller
Governor of Massachusetts
avatar

Masculin Nombre de messages : 1033
Age : 28
Localisation : Saint-Etienne (France)
Admirez-vous des politiciens ? : Sarkozy Obama
Date d'inscription : 22/04/2007

Personnage RPG
Date de naissance et âge: 29 mai 1964 (44 ans)
Religion: Chrétien Catholique
Origine: Européenne (Irlande, Ecosse)

MessageSujet: Le Kremlin défie l'Amérique en Asie centrale   Ven 17 Aoû - 13:25


L'Organisation de coopération de Shanghaï, réunie en sommet au Kirghizstan, prend des allures d'organisation anti-américaine.
HIER, un ambitieux sommet des pays d'Asie centrale. Aujourd'hui, des exercices militaires de grande envergure avec la Chine. Vladimir Poutine multiplie ses efforts pour défendre dans la région les ambitions russes de superpuissance. À Bichkek, la capitale du Kirghizstan, le chef du Kremlin s'est certes contenté hier de parler d'« amitié » et de « sécurité » lors de la rencontre annuelle de l'Organisation de coopération de Shanghaï (OCS). Une organisation créée en 2001 pour lutter contre le terrorisme régional et qui regroupe autour de la Russie et de la Chine quatre pays d'Asie centrale (Kazakhstan, Tadjikistan, Ouzbékistan et Kirghizstan). Mais, au fil des ans et du regain d'assurance de la diplomatie russe, l'OCS a pris les allures d'organisation anti-américaine. Invité en observateur à Bichkek, le président iranien n'a d'ailleurs pas tardé à le rappeler.

Aux côtés de Vladimir Poutine et de Hu Jintao, le président chinois, Mahmoud Ahmadinejad s'est lancé dans une diatribe contre Washington et son projet de bouclier antimissile. Un programme auquel s'oppose Moscou. « Un tel projet va au-delà de la menace contre un pays. Cela concerne la majeure partie du continent, toute l'Asie », a fustigé Mahmoud Ahmadinejad. Des propos qui ont dû d'autant plus agacer Washington que Hu Jintao s'est empressé d'apporter son amitié au président iranien, s'affirmant « prêt à améliorer la coopération avec l'Iran dans tous les domaines et à tous les niveaux ». Quant à Vladimir Poutine, qui souhaite voir Téhéran devenir un membre à part entière de l'OCS, il s'est dit « convaincu » que « toutes les tentatives de résoudre seul les problèmes mondiaux et régionaux sont vaines ». Un message adressé à Washington.

« Moscou ne veut pas devenir un gendarme du monde, mais ne veut pas être faible par rapport à Washington ! », explique Ivan Safranchuk, le directeur à Moscou du bureau du World Security Institute basé à Washington. En Russie, la diplomatie offensive de Vladimir Poutine est d'autant plus populaire qu'elle fait oublier les tergiversations pro-américaines de la présidence Eltsine : « Le Kremlin s'est rendu compte que Washington ne le prend pas au sérieux. C'est vécu ici comme une insulte... », insiste Ivan Safranchuk. « Du coup, on peut s'interroger sur les ambitions des exercices militaires russo-chinois d'aujourd'hui : Moscou envoie aussi un message à l'Otan et aux États-Unis. »

«Un message à l'Otan»

Ainsi, aux États-Unis, ces exercices militaires et le sommet de Bichkek sont-ils interprétés comme une tentative de la part du Kremlin de contrer l'influence américaine en Asie centrale. Une région d'autant plus stratégique qu'elle est riche en hydrocarbures. Pour la première fois, le président turkmène a d'ailleurs participé à la rencontre de l'OCS, hier. Hasard ou non, ces derniers mois, le Turkménistan, dont les réserves en gaz représenteraient jusqu'à un cinquième du total mondial, a signé des accords avec la Chine et la Russie.

Autant de coups durs pour les États-Unis, qui espéraient se rapprocher de ce pays afin de mieux saper l'influence régionale de l'Iran. « L'OCS a été un succès politique et, logiquement, ses membres cherchent à étendre leur coopération dans l'économie des hydrocarbures », prévient Jibek Syzdykova, directeur du Centre moscovite des études d'Asie centrale et du Caucase. « La Russie et la Chine ont des intérêts communs pour créer un contre-pouvoir géopolitique aux États-Unis. C'est la première fois qu'une organisation a uni les deux pays qui ont fortement influencé l'histoire de l'Asie centrale. » Autre première aujourd'hui : tous les pays de l'OCS participeront, en présence de Vladimir Poutine et de Hu Jintao, aux manoeuvres qui, au milieu de l'Oural, vont voir 6 500 soldats Russes et Chinois s'entraîner ensemble.

source : http://lefigaro.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Georges D. Nightmare

avatar

Masculin Nombre de messages : 1098
Admirez-vous des politiciens ? : non
Date d'inscription : 21/05/2007

Personnage RPG
Date de naissance et âge: 1 007 000 $
Religion: 0 $
Origine: 1 007 000 $

MessageSujet: Re: Le Kremlin défie l'Amérique en Asie centrale   Ven 17 Aoû - 18:32

On dirait que Bush réussit dans son entreprise d'amener la paix et la sérénité sur cette bonne vieille terre

Ils font pas des prix sur les abris anti atomiques au fait ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doyle Kingsley
Governor of Florida
avatar

Masculin Nombre de messages : 1462
Age : 59
Date d'inscription : 27/04/2007

Personnage RPG
Date de naissance et âge: 6 Juin 1959 ( 49 ans )
Religion: Protestant
Origine: Allemande

MessageSujet: Re: Le Kremlin défie l'Amérique en Asie centrale   Ven 17 Aoû - 18:53

non cela n'aurait rien changer GD Nighmare, Putine et son homologue Chinois sont aussi des pro atomiques faut te faire d'illusions sur leurs motivations, elles sont les mêmes que celles de Bush.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Georges D. Nightmare

avatar

Masculin Nombre de messages : 1098
Admirez-vous des politiciens ? : non
Date d'inscription : 21/05/2007

Personnage RPG
Date de naissance et âge: 1 007 000 $
Religion: 0 $
Origine: 1 007 000 $

MessageSujet: Re: Le Kremlin défie l'Amérique en Asie centrale   Ven 17 Aoû - 20:49

Doyle Kingsley a écrit:
non cela n'aurait rien changer GD Nighmare, Putine et son homologue Chinois sont aussi des pro atomiques faut te faire d'illusions sur leurs motivations, elles sont les mêmes que celles de Bush.

Oui tu as peut etre raison : on est mal barré avec une bande de loustic pareille !!

TCHEBARKOUL, Russie (Reuters) - Invoquant des menaces posées par d'autres puissances, la Russie a envoyé 14 bombardiers en patrouille sur de longues distances, loin de ses frontières, renouant de manière permanente avec des pratiques de l'époque soviétique.
(Publicité)

"En 1992, la Russie a mis fin unilatéralement aux vols de son aviation stratégique dans des zones militaires de patrouille éloignées. Malheureusement, notre exemple n'a pas été suivi par tout le monde. Les vols de l'aviation stratégique d'autres pays se poursuivent et cela crée certains problèmes pour assurer la sécurité de la Fédération de Russie", a annoncé le président Vladimir Poutine.

"Nous avons décidé de rétablir les vols de l'aviation stratégique russe sur une base permanente", a encore dit Poutine à des journalistes lors de manoeuvres conjointes dans l'Oural avec des troupes de Chine et de quatre pays d'Asie centrale.

"Aujourd'hui, 17 août à 00h00, 14 bombardiers stratégiques ont décollé de sept bases aériennes dans le pays, accompagnés d'avions de soutien et de ravitaillement", a-t-il précisé.

Des généraux des forces aériennes russes avaient déclaré ce mois-ci que des équipages de bombardiers avaient volé à proximité de l'île de Guam, dans le Pacifique, où est implantée une base militaire américaine, forçant des avions américains à décoller pour les suivre.

Le Pentagone avait rétorqué que les avions russes ne s'étaient pas suffisamment approchés de navires américains pour inciter l'aviation américaine à réagir.

De nombreux observateurs estiment que ces sorties - qui avaient été suspendues en raison d'un manque de financement des forces russes - sont le signe d'une arrogance croissante de la Russie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doyle Kingsley
Governor of Florida
avatar

Masculin Nombre de messages : 1462
Age : 59
Date d'inscription : 27/04/2007

Personnage RPG
Date de naissance et âge: 6 Juin 1959 ( 49 ans )
Religion: Protestant
Origine: Allemande

MessageSujet: Re: Le Kremlin défie l'Amérique en Asie centrale   Ven 17 Aoû - 21:22

Il faut rester pragmatique, si il y a les USA seul en superpuissance il y a pas de menace par contre à partir du moment ou tu met d'autres superpuissances en attentent de devenir ben c'est là que les problèmes vont arriver et la seule question qu'on peut se poser c'est quand les les premières grosses tensions vont commencer à se faire sentir ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Georges D. Nightmare

avatar

Masculin Nombre de messages : 1098
Admirez-vous des politiciens ? : non
Date d'inscription : 21/05/2007

Personnage RPG
Date de naissance et âge: 1 007 000 $
Religion: 0 $
Origine: 1 007 000 $

MessageSujet: Re: Le Kremlin défie l'Amérique en Asie centrale   Lun 20 Aoû - 15:17

Doyle Kingsley a écrit:
Il faut rester pragmatique, si il y a les USA seul en superpuissance il y a pas de menace par contre à partir du moment ou tu met d'autres superpuissances en attentent de devenir ben c'est là que les problèmes vont arriver et la seule question qu'on peut se poser c'est quand les les premières grosses tensions vont commencer à se faire sentir ?

Si il y a un probleme avec les USA seuls en superpuissance (surtout avec des types dangereux à la tete des USA) : ils peuvent parfaitement attaquer un autre pays pour l'empecher de devenir une superpuissance, ou meme sans l'attaquer directement, les USA peuvent lui couper les ressources (pétrolières et autres) en agissant dans sa périphérie économique.

C'est d'ailleurs plus ou moins la stragégie que l'on voit se dérouler sous nos yeux :
les USA mettent à l'abri le pétrole et ses routes (Irak, Aghanistan etc...), tout en gardant un oeil sur l'option militaire de dernier recours (bouclier anti missile).

Alors que 2 ou meme plusieurs superpuissances, ça créerait certes des frictions mais la puissance de feu resterait dissuasive, il y aurait un équilibre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doyle Kingsley
Governor of Florida
avatar

Masculin Nombre de messages : 1462
Age : 59
Date d'inscription : 27/04/2007

Personnage RPG
Date de naissance et âge: 6 Juin 1959 ( 49 ans )
Religion: Protestant
Origine: Allemande

MessageSujet: Re: Le Kremlin défie l'Amérique en Asie centrale   Lun 20 Aoû - 22:58

Hé bien justement non l'histoire à prouver qu'il y a jamais eu de plus gros conflit quand tout le monde est trop équipé.

Durant la révolution industrielle, les politiciens étaient d'accord pour dire que plus l'équipement sera monderne plus l'armée sera efficace moins il y aura de conflit... du coup jamais les guerres n'ont été plus efficaces qu'à partir du moment ou la technologie devient le partenaire des armées...

Je préfère aucun équilibre mais plutot ce déséquilibre qu'il y actuellement car personne ne tente sa chance du fait qu'il ne peut se mettre à l'abris si jamais tout le monde possède un arsenal digne de ce nom j'imagine le désatre.

Et tout le monde sait que la dissuasion passe souvent l'étape suivante, donc non à l'armement Russe et non l'armement Chinois.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Georges D. Nightmare

avatar

Masculin Nombre de messages : 1098
Admirez-vous des politiciens ? : non
Date d'inscription : 21/05/2007

Personnage RPG
Date de naissance et âge: 1 007 000 $
Religion: 0 $
Origine: 1 007 000 $

MessageSujet: Re: Le Kremlin défie l'Amérique en Asie centrale   Mer 22 Aoû - 13:51

Doyle Kingsley a écrit:


Et tout le monde sait que la dissuasion passe souvent l'étape suivante, donc non à l'armement Russe et non l'armement Chinois.

Je ne suis pas sur qu'ils suivent vos conseils : mais c'est bien d'essayer lol!

Bon sérieusement : de toute façon on se rend bien compte que la situation a tendance à se tendre et qu'il faudra bien une bonne petite guerre pour lacher un peu de pression : et puis comme ça ça règlera les problemes de surpopulation, de pollution etc.. puisqu'on sera tous atomisé.

Ce qui me chagrine le plus dans toutes ces guerres c'est que c'est jamais ceux qui en sont la cause qui en meurent : la politique internationale et les guerres devraient se régler comme au cirque romain.
Les dirigeants qui veulent la guerre seraient tous transformés en gladiateurs et combatteraient jusqu'à ce que mort s'ensuive.
Je crois qu'ils seraient beaucoup moins belliqueux : il n'y a qu'à voir comment un bush qui fait le fier à bras en paroles a jouer les tirs au flan pour pas aller au vietnam lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doyle Kingsley
Governor of Florida
avatar

Masculin Nombre de messages : 1462
Age : 59
Date d'inscription : 27/04/2007

Personnage RPG
Date de naissance et âge: 6 Juin 1959 ( 49 ans )
Religion: Protestant
Origine: Allemande

MessageSujet: Re: Le Kremlin défie l'Amérique en Asie centrale   Mer 22 Aoû - 15:36

Le pire c'est que Bush et Powell étaient les moins partants au départ pour la guerre en Irak et ont effectué leur service.

Alors que Perle, Chesney, Wolfowitz ne l'ont pas effectué et ont été les partisants de cette guerre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Georges D. Nightmare

avatar

Masculin Nombre de messages : 1098
Admirez-vous des politiciens ? : non
Date d'inscription : 21/05/2007

Personnage RPG
Date de naissance et âge: 1 007 000 $
Religion: 0 $
Origine: 1 007 000 $

MessageSujet: Re: Le Kremlin défie l'Amérique en Asie centrale   Mer 22 Aoû - 16:12

Doyle Kingsley a écrit:
Le pire c'est que Bush et Powell étaient les moins partants au départ pour la guerre en Irak et ont effectué leur service.

Alors que Perle, Chesney, Wolfowitz ne l'ont pas effectué et ont été les partisants de cette guerre.

Je suis assez d'accord avec vous : ces 3 là sont bien la pire engeance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doyle Kingsley
Governor of Florida
avatar

Masculin Nombre de messages : 1462
Age : 59
Date d'inscription : 27/04/2007

Personnage RPG
Date de naissance et âge: 6 Juin 1959 ( 49 ans )
Religion: Protestant
Origine: Allemande

MessageSujet: Re: Le Kremlin défie l'Amérique en Asie centrale   Mer 22 Aoû - 16:24

Pas de "vous" s'il te plait je te l'est déjà dis j'aime pas les vouvoyements.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James B. Lewis
NRA Chairman
avatar

Masculin Nombre de messages : 2051
Localisation : Austin/NY
Admirez-vous des politiciens ? : Nathan Sharansky.
Date d'inscription : 29/04/2007

Personnage RPG
Date de naissance et âge: 29 novembre 1967. 41 ans
Religion: Protestante
Origine: NY /Austin (TX)

MessageSujet: Re: Le Kremlin défie l'Amérique en Asie centrale   Mer 22 Aoû - 18:36

Alors que Perle, Chesney, Wolfowitz ne l'ont pas effectué et ont été les partisants de cette guerre.

Chesney etait contre la guerre en 1994 , il ne voulait pas d'instabilité en Irak , le 11 Septembre lui a fait changer d'avis . Et lui a fait comprendre qu'il fallait mieu une guerre qu'une paix froide vraimment dangereuse . Tu ne vas pas te faire soigner les dents parceque tu as peur du dentiste , tu as la paix un certain moment seulemment . Ici c'est la meme chose ça leur à sauté à la gueule un certain Septembre . Alors si adepte de cette politique de detente merdique vous dis , là il faut partir en guerre ce mec ( Chesney ) tu l'ecoutes Very Happy Il a admis qu'il avait tort à l'epoque , c'est honnorable je trouves .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doyle Kingsley
Governor of Florida
avatar

Masculin Nombre de messages : 1462
Age : 59
Date d'inscription : 27/04/2007

Personnage RPG
Date de naissance et âge: 6 Juin 1959 ( 49 ans )
Religion: Protestant
Origine: Allemande

MessageSujet: Re: Le Kremlin défie l'Amérique en Asie centrale   Mer 22 Aoû - 19:52

Attention RW James je ne dis pas que cette guerre n'a pas d'interet ni d'enjeux, je dis juste que ces trois clanpins ont précipité la guerre alors GW Bush voulait plus d'information et mieux préparer l'offensive y compris Powell sauf les 3 qui ont donné des conclusions peut réfléchis et maintenant c'est GW qui doit se taper les conneries des copains.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James B. Lewis
NRA Chairman
avatar

Masculin Nombre de messages : 2051
Localisation : Austin/NY
Admirez-vous des politiciens ? : Nathan Sharansky.
Date d'inscription : 29/04/2007

Personnage RPG
Date de naissance et âge: 29 novembre 1967. 41 ans
Religion: Protestante
Origine: NY /Austin (TX)

MessageSujet: Re: Le Kremlin défie l'Amérique en Asie centrale   Mer 22 Aoû - 20:47

Attention RW James je ne dis pas que cette guerre n'a pas d'interet ni d'enjeux,

Mais mon cher Mr Kingsley lool , innutile de le preciser , je connais ton point de vue sur la question comme tu connais le mien Very Happy Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Georges D. Nightmare

avatar

Masculin Nombre de messages : 1098
Admirez-vous des politiciens ? : non
Date d'inscription : 21/05/2007

Personnage RPG
Date de naissance et âge: 1 007 000 $
Religion: 0 $
Origine: 1 007 000 $

MessageSujet: Re: Le Kremlin défie l'Amérique en Asie centrale   Jeu 23 Aoû - 12:58

RW James B Lewis a écrit:
Alors que Perle, Chesney, Wolfowitz ne l'ont pas effectué et ont été les partisants de cette guerre.

Chesney etait contre la guerre en 1994 , il ne voulait pas d'instabilité en Irak , le 11 Septembre lui a fait changer d'avis . Et lui a fait comprendre qu'il fallait mieu une guerre qu'une paix froide vraimment dangereuse . Tu ne vas pas te faire soigner les dents parceque tu as peur du dentiste , tu as la paix un certain moment seulemment . Ici c'est la meme chose ça leur à sauté à la gueule un certain Septembre . Alors si adepte de cette politique de detente merdique vous dis , là il faut partir en guerre ce mec ( Chesney ) tu l'ecoutes Very Happy Il a admis qu'il avait tort à l'epoque , c'est honnorable je trouves .

Pourtant le 11 septembre n'avait rien à voir avec l'Irak !! Je me suis d'ailleurs laissé dire que l'attaque était décidée bien avant le 11 septembre, ADm ou pas et meme saddam ou pas lol!
De toute façon c'était dans les plans des neo cons d'attaquer l'Irak, qui ne présentait pourtant aucun danger (à part peut etre économique)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Kremlin défie l'Amérique en Asie centrale   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Kremlin défie l'Amérique en Asie centrale
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Saisie numérique
» 1963 - A957 (Amérique du Sud - Méditerranée - Canaries)
» La reconstruction numérique de Varsovie de 1945
» Le livre numérique
» Les vikings en Amérique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Actualités :: Le reste du monde :: Asie et Océanie-
Sauter vers: