AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Golfe et la Troisième Guerre Mondiale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Georges D. Nightmare

avatar

Masculin Nombre de messages : 1098
Admirez-vous des politiciens ? : non
Date d'inscription : 21/05/2007

Personnage RPG
Date de naissance et âge: 1 007 000 $
Religion: 0 $
Origine: 1 007 000 $

MessageSujet: Le Golfe et la Troisième Guerre Mondiale   Mer 24 Oct - 16:15

Le Golfe et la Troisième Guerre Mondiale

24 octobre 2007
Les cercles d’experts qui étudient le pic pétrolier mettent en garde contre les conflit que la course à la ressource pétrolière pourrait déclencher. Ils se trompent. Ces guerres n’appartiennent pas au futur. L’invasion de l’Irak en 2003 était la première d’entre elles. Les USA ont pour stratégie de sécuriser - à n’importe quel prix - le seul réservoir disponible, le Moyen Orient, pour barrer la route du pétrole à la Chine. La guerre d’Iran relève de cette stragégie. Les USA ne veulent tolérer dans la région aucune force contestant leur hégémonie. Abdel Bari Atwan, directeur du quotidien Al Qods Al Arabi, basé à Londres, rappelle les enjeux du conflit à venir et s’inquiète de voir les états du Golfe acquiescer en privé à la nouvelle guerre préparée à Washington, dont seuls les inconscients ne voient pas l’abime où elle va nous entraïner.


Par Abdel Bari Atwan, Al-Qods Al-Arabi, 22 octobre 2007

Le mois de Ramadhan est fini, ainsi que les fêtes de l’Aïd, et les capitales arabes, notamment du Golfe, ont commencé à sortir de leur torpeur et à se préparer à la mobilisation psychologique et médiatique que l’administration américaine a préparée dans ses moindres détails, à la veille de la guerre, exactement comme elle l’avait fait avant l’invasion et l’occupation de l’Irak.

Dick Cheney est le maître à bord à Washington. C’est lui qui avait pris la décision de la guerre contre l’Irak. Plusieurs journaux américains ont rapporté récemment qu’il vient de mettre au point les derniers détails d’un nouveau plan d’attaque de l’Iran parce qu’il voit dans les ambitions atomiques de ce pays, une menace pour la domination américaine des plus grandes réserves pétrolières du monde.

C’est ce qui explique la déclaration de Nancy Pélosi, présidente de la majorité Démocrate, sur la nécessité pour l’administration, d’obtenir l’aval du Congrès avant toute nouvelle guerre contre l’Iran. Cheney ne menace pas dans le vide. Il a choisi l’Institut de Washington pour la politique du moyen orient, connu pour son soutien à Israël, pour lancer aux arabes et aux israéliens, ses partenaires dans cette nouvelle guerre, son avertissement : la guerre arrive et les préparatifs doivent commencer.

La guerre contre l’Iran continue celle contre l’Irak dans le but de garantir qu’Israël reste l’unique puissance régionale dotée de l’arme atomique et, de dominer les champs et les réserves du pétrole. Quand le ministre de la défense Australien a dit que le pétrole était une des causes essentielles de l’invasion de l’Irak, il n’avait pas fait un lapsus lingue. Il n’était pas surprenant non plus que Allan Greenspan, président de la réserve fédérale durant dix ans, dise la même chose dans son nouveau livre.

Les estimations officieuses des réserves pétrolières de l’Irak qu’on s’ingénie à garder secrètes, de l’ordre de 115 milliards de barils, sont en fait bien inférieures au chiffre réel qui est de l’ordre de 300 milliards de barils. C’est ce qui explique que les troupes américaines aient permis, aux premiers jours de l’invasion, de piller tout sauf le ministère du pétrole.

C’est ce qui explique aussi l’entêtement des Etats-Unis à faire voter la loi sur les hydrocarbures par le nouveau parlement irakien, laquelle réduit le contrôle de la compagnie nationale irakienne du pétrole à 18 puits sur les 80 qui existent actuellement, laissant les autres aux compagnies américaines et britanniques et ce pour les 30 ans à venir. On estime qu’au cours de cette période 1000 nouveaux puits seront forés dans ce pays sinistré.

L’administration américaine sait parfaitement que la poursuite de sa domination sur les réserves pétrolières du Golfe est le seul moyen de contenir le danger rampant que constitue la Chine. Celle-ci consomme actuellement 13 millions de barils par jour dont la moitié est importée de la région du Golfe précisément. Sa consommation croît de 7,5% par an ce qui veut dire que ses besoins vont doubler en moins de 15 ans, période à la fin de laquelle les experts estiment que les réserves de pétrole seront taries partout ailleurs hors de la région du Golfe et principalement en Irak.

Les gouvernements des pays du Golfe connaissent parfaitement les détails des plans de la guerre américaine contre l’Iran comme ils ont connu ceux contre l’Irak. Ils ont commencé à la « commercialiser », en insistant sur le caractère, éminemment plus grand, du danger iranien que le danger américano-israélien et, en s’apprêtant à acquérir les armes les plus sophistiqués. Ainsi, le Koweït a annoncé l’achat de fusées Patriot anti-missiles et l’Arabie Saoudite a fait de même.

Mais pourquoi le Koweït achèterait-il donc ces fusées alors qu’il héberge 30.000 militaires américains et que 30% de son territoire servent de base à un arsenal américain sophistiqué et diversifié ?

Dans une réunion privée, un haut responsable d’un pays du Golfe a déclaré que son pays connaît parfaitement le danger iranien pour sa sécurité et sa souveraineté et qu’il ne tient nullement compte des surenchères des groupes islamistes et nationalistes qui voient en Israël le danger suprême, ajoutant textuellement « que peuvent pour nous l’Egypte, la Syrie ou le Yémen au cas où nous sommes attaqués par l’Iran ou pris en otage par son arsenal atomique, si les américains ne le détruisent pas ? Israël ne représente pas un danger pour nous et son programme nucléaire n’est absolument pas une source d’inquiétude. Israël possède un arsenal nucléaire mais il ne l’a jamais utilisé. »

Une personne présente dans ce cercle privé a rétorqué à ce haut responsable du Golfe « qu’Israël n’avait pas à utiliser ses armes nucléaires puisqu’il dispose d’un arsenal d’armes conventionnelles destructrices, fournies par les USA, mais ces derniers ont été le seul pays au monde à avoir utilisé l’arme atomique, et ils servent de modèle pour Israël. »

Le grand malheur est que certains pays du Golfe qui poussent, tout comme Israël, l’Amérique à attaquer l’Iran, ne veulent pas réfléchir aux conséquences désastreuses de toute guerre et ne demandent pas à leur grand allié le sort qu’il réserve à L’Iran et à toute la région à l’issue de cette guerre attendue.

L’administration Bush a réussi à détruire l’Irak et à changer son régime mais elle n’a pas réussi à construire la paix et la stabilité dans la région et c’est ce qui peut se passer de nouveau à l’issue de toute nouvelle guerre contre l’Iran.

Le Commandant de la Garde révolutionnaire iranienne a déclaré hier que son pays lancera 11.000 fusées à la première minute d’une attaque américaine contre son pays. Cet homme ne ment pas, même s’il a peut-être exagéré le chiffre. La moitié de ces fusées suffit à détruire complètement les villes du Golfe. L’Iran ne pourra peut-être pas affronter le tapis de bombes sur ses infrastructures, mais il se prépare sûrement à la phase postérieure à la première frappe pour répliquer, tout comme il l’a fait en Irak.

Les pays du Golfe et les Etats-Unis seraient-ils en mesure de résister à une guerre d’usure terroriste de la part de l’Iran pour les années à venir ?

La démission de Ali Larijani, responsable du dossier atomique et l’un des rivaux du président Ahmedi Nedjed, est un signe supplémentaire que l’Iran prépare ses plans pour les lendemains de l’attaque et que « l’aile dure » du régime est parvenue à avoir la haute main sur les affaires.

La question est de savoir si les dirigeants arabes ont des plans et des projets, surtout ceux qui se sont alignés sur l’Amérique et battent les tambours de sa guerre ?


--------------------------------------------------------------------------------
Publication originale Al Qods Al Arabi, traduction Ahmed Manai Tunistri, via Alter Info.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James B. Lewis
NRA Chairman
avatar

Masculin Nombre de messages : 2051
Localisation : Austin/NY
Admirez-vous des politiciens ? : Nathan Sharansky.
Date d'inscription : 29/04/2007

Personnage RPG
Date de naissance et âge: 29 novembre 1967. 41 ans
Religion: Protestante
Origine: NY /Austin (TX)

MessageSujet: Re: Le Golfe et la Troisième Guerre Mondiale   Mer 24 Oct - 19:57

Les cercles d’experts qui étudient le pic pétrolier mettent en garde contre les conflit que la course à la ressource pétrolière pourrait déclencher. Ils se trompent. Ces guerres n’appartiennent pas au futur. L’invasion de l’Irak en 2003 était la première d’entre elles. Les USA ont pour stratégie de sécuriser - à n’importe quel prix - le seul réservoir disponible, le Moyen Orient, pour barrer la route du pétrole à la Chine. La guerre d’Iran relève de cette stragégie. Les USA ne veulent tolérer dans la région aucune force contestant leur hégémonie.

Ouh les vilains qui constestent l'hegemonie Americaine Laughing Laughing Laughing
les Etats Unis d'Amerique rentrent en guerre et durcissent le ton avec d'autres comme l'Iran parceque leur hegemonie est contesté par ceux ci . Pardonne moi mais c'est hillarant .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Georges D. Nightmare

avatar

Masculin Nombre de messages : 1098
Admirez-vous des politiciens ? : non
Date d'inscription : 21/05/2007

Personnage RPG
Date de naissance et âge: 1 007 000 $
Religion: 0 $
Origine: 1 007 000 $

MessageSujet: Re: Le Golfe et la Troisième Guerre Mondiale   Jeu 25 Oct - 16:54

James B Lewis a écrit:
Les cercles d’experts qui étudient le pic pétrolier mettent en garde contre les conflit que la course à la ressource pétrolière pourrait déclencher. Ils se trompent. Ces guerres n’appartiennent pas au futur. L’invasion de l’Irak en 2003 était la première d’entre elles. Les USA ont pour stratégie de sécuriser - à n’importe quel prix - le seul réservoir disponible, le Moyen Orient, pour barrer la route du pétrole à la Chine. La guerre d’Iran relève de cette stragégie. Les USA ne veulent tolérer dans la région aucune force contestant leur hégémonie.

Ouh les vilains qui constestent l'hegemonie Americaine Laughing Laughing Laughing
les Etats Unis d'Amerique rentrent en guerre et durcissent le ton avec d'autres comme l'Iran parceque leur hegemonie est contesté par ceux ci . Pardonne moi mais c'est hillarant .

c'est toi qui est hillarant mon bon JBL :

Rice accuse l’Iran de velléités hégémoniques au Proche-Orient
mercredi 24 octobre

La secrétaire d’Etat américaine Condoleezza Rice a condamné les "velléités hégémoniques" de l’Iran au Proche-Orient et le soutien apporté par le gouvernement iranien à des organisations comme le Hezbollah au Liban et le Hamas dans les territoires palestiniens, ainsi qu’aux talibans en Afghanistan et aux rebelles irakiens.

"La politique de l’Iran représente sans doute le plus grand défi pour les intérêts sécuritaires de l’Amérique au Proche-Orient et, peut-être, dans le monde entier", a déclaré mercredi Mme Rice lors des auditions au Congrès américain.

"Le terrorisme iranien et les répressions perpétrées à l’intérieur du pays, combinés au désir de Téhéran d’acquérir des technologies permettant de créer l’arme nucléaire, constituent un mélange dangereux", a souligné Mme Rice.

La chef de la diplomatie américaine a indiqué que l’administration de George Bush se prononçait toujours pour le règlement négocié du problème nucléaire iranien et que le représentant de l’UE Javier Solana avait rencontré la veille les représentants iraniens. Elle a ajouté que Washington ne disposait pas d’informations sur les projets de l’Iran et ignorait les raisons de la démission du principal négociateur iranien, le secrétaire du Conseil suprême de sécurité national Ali Larijani.

"Nous ne savons pas ce que signifient ces mutations. Nous allons voir si les Iraniens sont prêts à modifier leur comportement", a conclu Mme Rice.

Sources Novosti


Franchement cet acharnement des Américains a accuser l'Iran de tous les maux alors que ce sont eux qui veulent piquer le pétrole a tout le monde me donne envie de vomir.

Cette administration Bush c'est de la pourriture et je pèse mes mots

Et a part ça que penses tu de cette loi votée par le (soit disant) gouvernement Irakien et donnant 80% du pétrole aux Américains ? Oups pardon, c'est vrai qu'ils ne sont là que pour apporter la démocratie !!

Honnetement si j'étais Irakien et qu'on me pique 80% de mon pétrole j'irais aussi foutre des bombes sous les roues des camions américains, les Irakiens peuvent etre fiers de leur résistance à l'occupant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doyle Kingsley
Governor of Florida
avatar

Masculin Nombre de messages : 1462
Age : 58
Date d'inscription : 27/04/2007

Personnage RPG
Date de naissance et âge: 6 Juin 1959 ( 49 ans )
Religion: Protestant
Origine: Allemande

MessageSujet: Re: Le Golfe et la Troisième Guerre Mondiale   Jeu 25 Oct - 18:23

Le problème, j'ai vu une série "JIHAD" avec Saïd Taghmaoui qui montre bien que les enjeux ne sont pas aussi simples.

Derrière cette soit disant résistance se caches des businessman dans la même lignée que Dick Cheney qui usent de la crédulité des croyants dans leur interets.

Et ceux qui foutent les bombes sous les camions sont souvent à la botte de profiteurs indignent qui utilisent l'Islam pour convaincres des Irakiens contre de l'argent la pluspart du temps.

Mais entre ces usurpateurs et Cheney il n'y a pas de différence.

Mais au milieu il y a comme tu le soulignes 80% de personnes au milieu qui ne demande juste qu'à vivre en paix.

Tant qu'il y a une élite de quel continents qu'il soit, dirige le monde alors on ne connaitra jamais la paix.

Les expansionnistes égocentriques n'ont ni religion ni compassion ni nationalité, ce sont des gens à bannir car ils sont dangereux pour l'humanité.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Golfe et la Troisième Guerre Mondiale   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Golfe et la Troisième Guerre Mondiale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Documents sur la 1e guerre mondiale 14-18
» Poilu, surnom donné aux soldats français pendant la Première Guerre mondiale.
» Les héros maritimes français de la première guerre mondiale
» Au début de la Première Guerre mondiale, l'aérostation française est très limitée
» La meilleure photo d'action de la Seconde Guerre Mondiale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Actualités :: Le reste du monde :: Moyen Orient et Proche Orient-
Sauter vers: