AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La chute de l'empire américain a commencé!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Georges D. Nightmare

avatar

Masculin Nombre de messages : 1098
Admirez-vous des politiciens ? : non
Date d'inscription : 21/05/2007

Personnage RPG
Date de naissance et âge: 1 007 000 $
Religion: 0 $
Origine: 1 007 000 $

MessageSujet: La chute de l'empire américain a commencé!   Jeu 29 Nov - 12:58

Avertissement : ci dessous un extrait de propagande neo marxisto islamo fachiste rouge à tendance schizophrène. Cet avis n'est pas tiré du réseau Voltaire, et n'est pas l'oeuvre de notre bien aimé fidel Castro lol!


La chute de l'empire américain a commencé!
Par Philippe Vassé Agoravox


Sa monnaie, le dollar, à la dérive, ses banques embourbées dans une crise qui n'en finit pas de s'aggraver en ampleur et en profondeur, des guerres sanglantes et coûteuses qui épuisent l'économie et révoltent la majorité des citoyens du pays, des alliés qui abandonnent leurs alliances passées, un pouvoir isolé et désorienté, un gouvernement aux abois qui a perdu tout sens des réalités nouvelles internationales, une « arrière-cour » en Amérique latine qui rejette sa suprématie et ses anciens gouverneurs-dictateurs, un multilatéralisme qui revient au centre des affaires du monde. Tel est l'état présent, incomplètement présenté ici, de l'empire américain à qui on prédisait en 1991 une longue période de domination mondiale sans partage. Retour sur un passé qui explique le présent et prépare l'avenir...

La constitution de l'empire : 1945-1991 et son apogée -1991- 2000

En 1945, au sortir des terribles pertes humaines et destructions matérielles de la Seconde Guerre mondiale en Europe, les Etats-Unis ont constitué de facto un empire aux frontières changeantes, qui recoupait, de gré ou de force, la plupart des pays dits non communistes de l'époque. L'empire était dit le « maître » - le mot est ici explicite - du monde dit « libre ».

Par leur puissance économique dont le vecteur invincible était leur monnaie, le dollar, par leurs capacités militaires, par la situation de perte d'influence et de déclin irrémédiable sur tous les plans des anciens empires coloniaux français, anglais, japonais, belges, hollandais et italien, les Etats-Unis ont formé un empire, un vrai, comme le fut à son époque l'Empire romain.

Ils ont été la clé de voûte des affaires internationales, le gendarme du monde, jusqu'en 1991 - date de la dislocation de leur adversaire-partenaire de l'ordre conjoint de Yalta et Postdam, l'URSS, même si dès la décision du 15 août 1971, date de la rupture du lien de parité fixe or-dollar, les problèmes monétaires et financiers sont clairement apparus comme rongeant les fondements de cet empire.

Fin 1991, dans les milieux financiers internationaux, le dépeçage de l'ex-URSS, l'orientation des autorités chinoises vers le capitalisme, même plus ou moins encadré par l'Etat, la situation relativement calme en Amérique du Sud et au Proche-Orient après la guerre avec l'Irak en février, l'optimisme est général et frôle la béatitude absolue.

Dans les milieux dirigeants de la planète, l'avenir apparaît radieux pour le système en place - le capitalisme, dit économie de marché alors que fondé sur la spéculation financière bien plus que sur les échanges matériels. La suprématie des Etats-Unis sur tous les plans paraît établie pour un temps illimité, ses valeurs politiques dominent presque sans partage les échiquiers politiques du monde entier, à quelques rares exceptions près. Les conceptions mêmes de nationalisation, d'intérêt public, de service public, d'entreprises publiques, de socialisme, de communisme, de lutte de classes, de changements radicaux de société, tout cela paraît dépassé, désuet et à remiser dans le passé de musées, de livres ou des mémoires.

Le futur semble n'avoir qu'un nom : le libéralisme, tout ce qui s'y oppose semble condamné à périr ou à se dissoudre devant son mouvement invincible. Le monde devient américain. La pensée semble être coulée dans un moule unique : le moule impérial américain.

L'empire américain paraît alors à son apogée.

L'effondrement-dislocation de l'empire américain a commencé

Fin 2007 : changement total de décor politique, économique, moral, social et militaire.

L'empire américain a ses armées engluées dans deux conflits sans fin visible, sanglants et onéreux, sa monnaie est au plus mal, les spécialistes les plus qualifiés en économie, dont J. Stiglitz, Prix Nobel, entrevoient la possibilité d'une récession d'une gravité et d'une ampleur non mesurables, le dollar est même suspecté de perdre bientôt son rôle de monnaie d'échange et de réserve internationale.

Et ce n'est pas tout, à l'extérieur, les affaires de l'empire vont de plus en plus mal.

Les alliés traditionnels, et même les vassaux de l'empire, s'écartent de lui et l'abandonnent :

- le Japon prend ouvertement ses distances d'avec les intérêts, la monnaie et la politique américaine. Il veut s'impliquer plus dans les affaires de l'Asie en pleine expansion au travers de l'ASEAN ;

- l'Australie, avec le Labor Party au pouvoir, annonce qu'elle va rapatrier ses soldats en Irak et rééequilibrer ses relations internationales, au profit de la Chine notamment ;

- le Pakistan, qui servait de base américaine arrière en Asie centrale et au Moyen-Orient, est entré dans des remous internes qui mènent à réévaluer, de fait, ses capacités à soutenir la politique américaine dans la région et affaiblissent tout le dispositif politico-militaire américain dans ce secteur, avec des conséquences encore peu mesurables à cette heure.

Le Proche-Orient continue à être un poudrière dangereuse pouvant exploser à tout moment, les pays arabes du Golfe transforment progressivement leurs dollars en euros, soulignant ainsi que leur confiance dans l'empire s'effrite rapidement. Là aussi, alliés et vassaux régionaux sont dans une évolution de rupture lente avec la cité impériale, Washington. Les liens avec les pays de l'Asie, notamment la Chine, se développent.

En Amérique latine, l'ancienne « arrière-cour » de l'empire a chassé les anciens dictateurs qui n'étaient de facto que des émissaires ou gouverneurs impériaux nommés et choisis par la capitale de l'empire, Washington. Des Etats ont même chassé les intérêts américains de leur sol et de leur sous-sol, du Venezuela à la Bolivie, de l'Equateur au Nicaragua, sous la forme, de retour dans l'actualité, de nationalisations, c'est-à-dire, dans ce cas précis, de restauration de la propriété nationale collective sur le sol, le sous-sol et leurs produits. Cela nourrit d'importants programmes sociaux dont l'urgence était et est indéniable pour les populations concernées.

Dans les autres pays du continent, la contagion des nationalisations, du retour de la propriété au peuple et à la nation, notamment des sources d'énergie, se répand avec force. La haine et le rejet de l'empire du Nord fédère des forces politiques d'origines diverses. Le rejet de la domination nord-américaine est unanime, du Mexique à l'Argentine, du Chili au Brésil dans les populations.

Et le bilan d'échec global impérial ne s'arrête pas là : les anciens Etats dits « communistes », la Russie et la Chine notamment, mais pas seulement, reviennent en force sur la scène politique, diplomatique, militaire et économique mondiale.

La Russie avec son pétrole et son gaz, dont les prix de vente s'envolent, a relancé son économie et sa formidable machine industrielle et militaire. Et elle veut visiblement retrouver toute sa place dans les affaires du monde.

Symbole des profonds changements intervenus et signal fort de l'échec politique intégral de l'empire à faire valoir ses idées et principes dans le monde : les deux partis qui seront les seuls représentés à la prochaine Douma russe, selon les sondages successifs, seront issus tous deux de l'ancien appareil d'Etat de l'URSS. Il s'agit bien sûr d'abord du parti du président Poutine. Mais, derrière lui, le plus intéressant sera le score final du Parti communiste qui renaît de ses cendres, comme la Russie recouvre sa santé économique après l'ère catasrophique du gouvernement Eltsine. A l'opposé, les partis « libéraux », ceux qui prônaient les conceptions de l'empire, notamment les théories des « Chicago boys », devraient disparaître de la carte politique, rayés purement et simplement par les électeurs !

La Chine, de son côté, dispose des plus importantes réserves monétaires mondiales et son expansion, quoique un peu chaotique et lourde de dangers divers, en fait un partenaire mondial qu'on ne peut plus traiter avec mépris ou condescendance. Sa force et son poids militaires aboutissent maintenant à mettre fin, avec la Russie, à la suprématie militaire américaine totale née des événements de 1991.

La Chine joue aussi un rôle de plus en plus influent et prépondérant en Afrique par ses accords économiques et ses investissements adroitement calculés pour aider à s'emparer des richesses minières du continent, au détriment il est vrai des sociétés américaines, mais pas au profit des peuples qui vivent au-dessus de ces sous-sols si convoités.

Enfin, l'Inde, certes partenaire calme pour l'heure des Etats-Unis, n'en est pas moins travaillée en interne par une montée en puissance des forces communistes et maoistes, et elle se rapproche toujours, dans les cadres d'associations régionales asiatiques, de la Chine et de la Russie.

Tout ceci nourrit la crise de direction politique aux Etats-Unis, qu'aiguise encore plus la perspective des élections au poste de président de l'empire fin 2008. Les autorités actuelles sont discréditées largement dans l'opinion par leurs mensonges manifestes et leurs erreurs graves, la confiance des citoyens dans les responsables politiques actuels a disparu. De leur côté, les dirigeants ne savent plus quelle stratégie claire et cohérente adopter. Même sur des dossiers à court terme, comme celui du nucléaire iranien, le désarroi est patent et général dans l'administration impériale.

Le spectre de l'effondrement-dislocation de l'empire américain hante donc bien la scène politique mondiale et les hautes sphères de Washington.

Et la province « Union européenne » dans cette situation ?

Le tableau dessinée ici à grands traits serait incomplet si l'on oubliait de jeter un oeil à cette « province », parente éloignée de l'empire, appelée Union européenne.

A l'ouest de cette province, l'empire n'a plus qu'un seul gouvernement qui affirme son soutien inconditionnel et sa fidélité sans faille aux autorités de l'empire : le gouvernement français.

Mais, tous les analystes et les sondages le montrent, la position du gouvernement ne recoupe pas du tout celle de la majorité des citoyens français sur la question. Le chef de l'empire américain est donc soutenu, en France, par des gens qui n'ont eux-mêmes sur ce point aucun vrai soutien populaire, bien au contraire, mais sont de plus isolés au niveau européen sur cette ligne politique.

Les autres gouvernements européens sont préocccupés surtout par des problèmes concrets issus de la crise de l'empire, et notamment son dollar si faible, l'inflation des matières premières et les hausses de prix déstabilisatrices, qui apportent chômage et inquiétudes sociales.

Plus à l'est, si les gouvernants regardent vers l'ouest, les populations, elles, ont plutôt leur attention, voire leur affection, tournées vers l'est, vers la Russie, qui, avec son gaz et son pétrole dont elle sait négocier habilement les tarifs « attractifs », voire « amicaux » aux pays qu'elle juge « proches », apparaît comme se préoccupant plus des intérêts essentiels des habitants que la lointaine bureaucratie de Bruxelles dont on se méfie largement.

Au sommet de l'Union européenne, on fait semblant de ne rien voir et on se préoccupe de gérer les problèmes courants, comme ce nouveau TCE que l'on se refuse à soumettre à un vote démocratique des citoyens concernés. La raison de ce désarroi réside dans la perte des repères habituels que l'empire représentait, tel une boussole.

Il n'est pas exclu de plus que les difficultés économiques que l'empire a générées dans le passé, conjuguées aux pressions inflationnistes croissantes et à la politique russe de compétition pour la suprématie en Europe orientale et centrale, provoquent la dislocation-éclatement de la province formée de 27 pays aux intérêts bien plus divergents que convergents, laissée ainsi à elle-même.

Annonce de grands boulversements historiques en vue

Le monde fondé sur les illusions et apparences de 1991 s'écroule.

Un autre monde, multilatéral, instable, imprévisible, ramenant à la vie des forces que certains croyaient mortes, naît lentement.

La chute de l'empire américain a commencé. Et ses conséquences seront mondiales, donc aussi essentielles pour le devenir des pays européens et de leurs citoyens, entre autres. Les centres de gravité politique et économique vont aussi bouger, probablement vers l'est et le sud.

Regarder la vérité en face à partir des faits, c'est se préparer au mieux aux bouleversements historiques à venir avec l'effondrement de cet empire et à la naissance d'un monde nouveau, à déterminer et à construire dans de nouveaux rapports. D'où la nécessité de travailler à élucider les processus en cours afin de les comprendre et d'agir si possible sur eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alan Kholmes
Senator of California
Senator of California
avatar

Masculin Nombre de messages : 448
Age : 51
Localisation : San Diego (CA)
Admirez-vous des politiciens ? : John McCain
Date d'inscription : 30/06/2007

Personnage RPG
Date de naissance et âge: 2 500$ 02/19/2008
Religion: Presbytérien
Origine:

MessageSujet: Re: La chute de l'empire américain a commencé!   Sam 1 Déc - 17:28

Les états-unis ont connus des crises bien plus graves et s'en sont toujours relevés. Ils ne faut pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué !!

_________________
Alan Kholmes
"Le plus grand soin d'un bon gouvernement devrait être d'habituer peu à peu les peuples à se passer de lui" Tocqueville
42 ans
Localisation : San Diego / Californie / USA
Sénateur de Californie, Républicain (Centriste), conseiller de Bill O'Malley

http://neoconfrance.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Georges D. Nightmare

avatar

Masculin Nombre de messages : 1098
Admirez-vous des politiciens ? : non
Date d'inscription : 21/05/2007

Personnage RPG
Date de naissance et âge: 1 007 000 $
Religion: 0 $
Origine: 1 007 000 $

MessageSujet: Re: La chute de l'empire américain a commencé!   Sam 1 Déc - 20:23

Sam Seaborn a écrit:
Les états-unis ont connus des crises bien plus graves et s'en sont toujours relevés. Ils ne faut pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué !!

Oui je le pense aussi. Néanmoins on parle ici plus de l'empire Américain que des USA eux memes. Et en particulier des USA en tant que seule superpuissance.
L'administration Bush a, a mon sens considérablement affaibli les USA en termes de crédibilité (militaire, diplomatique), de popularité, et économiquement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James B. Lewis
NRA Chairman
avatar

Masculin Nombre de messages : 2051
Localisation : Austin/NY
Admirez-vous des politiciens ? : Nathan Sharansky.
Date d'inscription : 29/04/2007

Personnage RPG
Date de naissance et âge: 29 novembre 1967. 41 ans
Religion: Protestante
Origine: NY /Austin (TX)

MessageSujet: Re: La chute de l'empire américain a commencé!   Sam 1 Déc - 22:04

Citation :
Néanmoins on parle ici plus de l'empire Américain

Faudrait peut etre parler de quelque chose qui existe ." Empire Americain" , moi pas connaitre , enfin ni moi ni d'autres philosophes pourtant à gauche .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Josh McGarry
Governor of New Hampshire State and 2008 Democrat candidate
avatar

Masculin Nombre de messages : 1017
Age : 64
Localisation : Concord (NH)
Admirez-vous des politiciens ? : DSK,Gordon Brown,Tony Blair,Bill Clinton,Al Gore,Romano Prodi
Date d'inscription : 05/05/2007

Personnage RPG
Date de naissance et âge: 5 000 $
Religion:
Origine: 3 512 440 $

MessageSujet: Re: La chute de l'empire américain a commencé!   Dim 2 Déc - 1:40

N'exagerons rien...les americains conservent une avance considerable sur leur rivaux aussi bien au niveau economique que militaire...
Bien sur, au cours de l'histoire, tout empire finit par passer mais ce n'est pas encore pour maintenant.Et tant mieux...parce que si les USA ont leur defaut, je prefere voir les USA plutot que la Chine ou la Russie en guise de puissance dominante.

_________________
Josh McGarry

5/6/1953

Concord NH

NH Governor and Democratic presidential candidate
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doyle Kingsley
Governor of Florida
avatar

Masculin Nombre de messages : 1462
Age : 58
Date d'inscription : 27/04/2007

Personnage RPG
Date de naissance et âge: 6 Juin 1959 ( 49 ans )
Religion: Protestant
Origine: Allemande

MessageSujet: Re: La chute de l'empire américain a commencé!   Dim 2 Déc - 14:28

En guise de puissance dominante je préfère l'Europe
Qu'elle redevienne ce qu'elle fut...à qui ont profité toutes ces guerres ? à qui je vous le demande ? qui à tout fait pour que l'Europe se disloque ?

Vive l'Europe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Georges D. Nightmare

avatar

Masculin Nombre de messages : 1098
Admirez-vous des politiciens ? : non
Date d'inscription : 21/05/2007

Personnage RPG
Date de naissance et âge: 1 007 000 $
Religion: 0 $
Origine: 1 007 000 $

MessageSujet: Re: La chute de l'empire américain a commencé!   Dim 2 Déc - 16:48

Doyle Kingsley a écrit:
En guise de puissance dominante je préfère l'Europe
Qu'elle redevienne ce qu'elle fut...à qui ont profité toutes ces guerres ? à qui je vous le demande ? qui à tout fait pour que l'Europe se disloque ?

Vive l'Europe.

Je partage cet avis. Les USA sont partis en guerre pour maintenir et augmenter la puissance de l'empire (c'est bien un empire). Alors j'espère qu'ils reviendront a des positions plus raisonnables sinon ce sera le clash : j'imagine mal la chine, la russie etc... restées passives en laissant les USA s'emparer de toutes les ressources et ainsi bloquer (ou limiter)leurs économies (c'est la stratégie des neo cons). Ajouter un peu de piment du moyen orient et on a tous les ingrédients pour une nouvelle guerre mondiale bien saignante.
Je pense qu'avec la pénurie de pétrole, les instabilités régionales et culturelles ce siècle va etre crucial et verra des bouleversements considérables et sans doute des guerres terribles, donc efectivement l'empire peut tomber ou bien s'agrandir. Heureusement , avec des Bush au pouvoir ça limite sévèrement l'efficacité des USA.
Un monde multilatéral ou les regles internationales sont respectées me semble plus sain. Et effectivement l'Europe n'a pas vocation à rester un vassal des USA. On a les moyens d'etre une grnade puissance autonome, c'est ridicule de rester timorés comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James B. Lewis
NRA Chairman
avatar

Masculin Nombre de messages : 2051
Localisation : Austin/NY
Admirez-vous des politiciens ? : Nathan Sharansky.
Date d'inscription : 29/04/2007

Personnage RPG
Date de naissance et âge: 29 novembre 1967. 41 ans
Religion: Protestante
Origine: NY /Austin (TX)

MessageSujet: Re: La chute de l'empire américain a commencé!   Dim 2 Déc - 21:05

Les USA sont partis en guerre pour maintenir et augmenter la puissance de l'empire (c'est bien un empire)


Je suis tout à fait opposé à ce faux concept d'un "empire américain" qui serait une sorte de nouvel Empire romain ou de gigantesque pieuvre colonialiste. Cela ne tient pas debout. C'est le contraire même de la réalité. Ou, plus exactement, c’est une réalité qui a à voir avec l'histoire des nations européennes. C'est leur fardeau à elles. C’est leur péché, leur remords, leur impossible pénitence, leur tentation. Mais, vous pouvez prendre le problème comme vous voudrez : le colonialisme n'est pas, n’a jamais été, une histoire américaine.

Pourquoi ?
D’abord parce que les Etats-Unis sont une colonie qui s'est libérée et que ce souvenir-là, cette mémoire d’une indépendance conquise (par parenthèse grâce à la France) au détriment de ce vrai Empire qu’était l’Empire anglais, s'est maintenu depuis deux cents ans et modèle, qu’on le veuille ou non, les mentalités américaines. C’est cette mémoire qui nourrit par exemple, depuis Jefferson, les courants isolationnistes de la diplomatie du pays. Mais c’est elle aussi qui, lorsqu’ils interviennent à l’extérieur, fait qu’ils ne s’installent jamais, n’annexent ou ne colonisent jamais. Et c’est elle, surtout, que l’on retrouve chez les immigrants de fraîche date, chez les tout nouveaux citoyens qui retrouvent et expriment, par toute leur attitude, cette fierté et cette aisance de "libérés de l'Empire". C'est très curieux. Et très sympathique. C'est un des traits que j'aime chez l'"american citizen".

Alors, l'"impérialisme américain", c'est fini ?
Je ne dis pas que c’est fini. Je dis que c’est un faux concept. Un asile d’ignorance. Comme disaient nos maîtres Bachelard et Canguilhem, un « obstacle épistémologique ». Je vous fais d’ailleurs observer que même le plus solide penseur survivant de la grande génération gauchiste européenne des années 1970, l'Italien Toni Negri, est aujourd'hui sur cette ligne et pourfend ce faux concept d'"Empire américain". Parce qu'il est réaliste. Parce que cela ne fonctionne pas. Parce que les structures de pouvoir sur la planète "mondialisée" ne permettent plus qu'une nation unique, quelle que soit sa taille, puisse être un centre unique de puissance et d’hégémonie. Aujourd’hui, démontre Negri, ce ne sont plus les Etats qui actionnent vraiment les leviers des systèmes d'''impérialité" diffuse. Ce sont des acteurs tout autres. Ce sont les grandes multinationales, les empires médiatiques, voire les opinions publiques. C’est tout cet ensemble complexe qui constitue le réseau nouveau de l’empire et qui implique, en face, un internationalisme de fait, un cosmopolitisme en actes. J’ajoute à sa réflexion ma critique de l’idée des Etats-Unis conçue comme une nouvelle Rome. Je démonte le paradigme néo romain qui est le piège dans lequel tombent tant de commentateurs européens mais aussi américains. Et le résultat, en tout cas, est là : en finir avec la vision d’un Empire autocentré sur un seul pays avec une direction unique ; en finir avec les visions paranoïaques matraquées par l'anti-américanisme ; en finir avec la vision de Ben Laden qui est celle, aussi, des ignorants.


Je souhaitrais ajouter que les Neoconservateurs eux memes expliquent que la seule issue d'un Empire est de tomber , ils ne vont pas appliquer une politique à laquelle ils ne croient pas . L'Empire Americain n'existe pas , il n'existe pas pour plusieurs raisons , BHL que l'on ne peu pas qualifier de " pro Bush ", ou meme de " pro americain " nous en donne quelques unes . le terme " empire americain "en lui meme est ridicule .

Nightmare j'ai bien peur que Castro , Chavez et Ahmadinejad ont rongés ta cervelle .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Georges D. Nightmare

avatar

Masculin Nombre de messages : 1098
Admirez-vous des politiciens ? : non
Date d'inscription : 21/05/2007

Personnage RPG
Date de naissance et âge: 1 007 000 $
Religion: 0 $
Origine: 1 007 000 $

MessageSujet: Re: La chute de l'empire américain a commencé!   Lun 3 Déc - 14:42

Bon on ne va pas se battre sur des mots, de toute façon ils ne changent rien à la réalité des choses.
Les USA exercent une influence sur nombres de pays de par leur prépondérance économique et militaire. En outre, ils colonisent (ou occupent ou n'importe quel terme que tu voudras) l'Irak : personne ne peut nier à ce jour que ce sont les USa qui détiennent vraiment le pouvoir en Irak.
Pour reprendre la définition de wikipedia "Les termes controversés d'empire américain ou d'impérialisme américain sont parfois utilisés pour désigner l'influence actuelle et historique des États-Unis à l'échelle mondiale, dans les domaines politiques, économiques et culturels. "
Je suis d'accord que le terme empire n'est pas le plus juste : il n'y a pas d'empereurs et les états vassaux ne sont pas annexés militairement (donc à part l'Irak).
Si l'on prend la définition d'empire :" tout grand État multi-ethnique dont le pouvoir est centralisé et accessible à une partie seulement de la population." on voit que ça correspond à peu près.
Donc, étant d'une honneteté intellectuelle scrupuleuse, je retire ce terme d'empire. Parlons plutot d'une oligarchie corporatiste à visées expansionistes c'est plus facile à dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La chute de l'empire américain a commencé!   Dim 27 Jan - 23:18

Les USA ne sont pas un empire, un empire est fragile, car il conquiert des terres par la force, et ne fait que des esclaves, qui engendreront des escalves plein de remords! Les état-unis continuent de fasciner des millions de personnes à travers le monde ( quoi que les médias et les politicars de gauche français et autres disent ). Ce pays attirent toujours autant, c'est le seul pays libre du monde, l'unique, qui a permis au monde de se développer et de connaitre le rayonnement qu'il connait aujourd'hui! L'empire est un colosse aux pieds d'argiles....l'Amerique est un colosse tout simplement.....
Revenir en haut Aller en bas
James B. Lewis
NRA Chairman
avatar

Masculin Nombre de messages : 2051
Localisation : Austin/NY
Admirez-vous des politiciens ? : Nathan Sharansky.
Date d'inscription : 29/04/2007

Personnage RPG
Date de naissance et âge: 29 novembre 1967. 41 ans
Religion: Protestante
Origine: NY /Austin (TX)

MessageSujet: Re: La chute de l'empire américain a commencé!   Dim 27 Jan - 23:26

Iloveamerica a écrit:
Les USA ne sont pas un empire, un empire est fragile, car il conquiert des terres par la force, et ne fait que des esclaves, qui engendreront des escalves plein de remords! Les état-unis continuent de fasciner des millions de personnes à travers le monde ( quoi que les médias et les politicars de gauche français et autres disent ). Ce pays attirent toujours autant, c'est le seul pays libre du monde, l'unique, qui a permis au monde de se développer et de connaitre le rayonnement qu'il connait aujourd'hui! L'empire est un colosse aux pieds d'argiles....l'Amerique est un colosse tout simplement.....

Exact!!! Je suis 100 % d'accord avec toi, les empires ne tiennent pas debout, l'Amerique ne commetra pas cette erreur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paul D. Garner
Governor of Louisiana and Green Party Leader
avatar

Masculin Nombre de messages : 769
Age : 27
Localisation : Suisse
Admirez-vous des politiciens ? : Sarkozy, Aung San Suu Kyi, RFK
Date d'inscription : 08/08/2007

Personnage RPG
Date de naissance et âge: 34 ans
Religion: Athée - agnostique
Origine: Afro-Américaine

MessageSujet: Re: La chute de l'empire américain a commencé!   Dim 27 Jan - 23:28

Citation :
c'est le seul pays libre du monde

j'espère que c'est ironique... Shocked


Citation :
l'unique, qui a permis au monde de se développer et de connaitre le rayonnement qu'il connait aujourd'hui!

j'espère que ça aussi. Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Norman Thompson
Governor of California State and 2008 Republican candidate
avatar

Masculin Nombre de messages : 237
Age : 59
Localisation : Sacramento
Admirez-vous des politiciens ? : Ronald Reagan, George W. Bush, Margaret Thatcher, Mitt Romney
Date d'inscription : 19/11/2007

Personnage RPG
Date de naissance et âge:
Religion: 4 000 000 $
Origine: 270 780 $

MessageSujet: Re: La chute de l'empire américain a commencé!   Dim 27 Jan - 23:32

Bienvenue au GOP Iloveamerica ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://normanthompson2008.blogspot.com/
James B. Lewis
NRA Chairman
avatar

Masculin Nombre de messages : 2051
Localisation : Austin/NY
Admirez-vous des politiciens ? : Nathan Sharansky.
Date d'inscription : 29/04/2007

Personnage RPG
Date de naissance et âge: 29 novembre 1967. 41 ans
Religion: Protestante
Origine: NY /Austin (TX)

MessageSujet: Re: La chute de l'empire américain a commencé!   Dim 27 Jan - 23:47

Paul D. Garner a écrit:
Citation :
c'est le seul pays libre du monde

j'espère que c'est ironique... Shocked


Citation :
l'unique, qui a permis au monde de se développer et de connaitre le rayonnement qu'il connait aujourd'hui!

j'espère que ça aussi. Razz

On est tout ce qu'il y a de plus serieux. Pourquoi cette question ? Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paul D. Garner
Governor of Louisiana and Green Party Leader
avatar

Masculin Nombre de messages : 769
Age : 27
Localisation : Suisse
Admirez-vous des politiciens ? : Sarkozy, Aung San Suu Kyi, RFK
Date d'inscription : 08/08/2007

Personnage RPG
Date de naissance et âge: 34 ans
Religion: Athée - agnostique
Origine: Afro-Américaine

MessageSujet: Re: La chute de l'empire américain a commencé!   Dim 27 Jan - 23:56

James B Lewis a écrit:
Paul D. Garner a écrit:
Citation :
c'est le seul pays libre du monde

j'espère que c'est ironique... Shocked


Citation :
l'unique, qui a permis au monde de se développer et de connaitre le rayonnement qu'il connait aujourd'hui!

j'espère que ça aussi. Razz

On est tout ce qu'il y a de plus serieux. Pourquoi cette question ? Suspect

Non mais je veux dire c'est tellement prétentieux! En gros, les Etats-Unis, c'est le Bien, et tout les autres pays, c'est de la grosse merde, et les seuls qui ne sont pas de la grosse merde, c'est parce que les Etats-Unis leur ont donné un coup de main???

Non allez c'est pas sérieux quand même! En gros, toute l'histoire de l'Europe, on l'oublie, et c'est les Etats-Unis qui sont les grands sauveurs, les responsable de tout le Bien de ce monde, et le seul qui lutte contre le Mal? Franchement, la c'est carrément réducteur pour tous les autres pays.

Les Etats-Unis, le seul pays libre??? Soit c'est de l'inculture, soit c'est de la stupidité! Ou alors je suis trop con pour comprendre le mot "libre". Ca doit être ça, je peux pas comprendre, je ne suis pas américain, je suis de gauche donc forcément, je me trompe. Désolé de mon ignorance hein!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La chute de l'empire américain a commencé!   Lun 28 Jan - 0:01

Ne me fais pas dire ce que je n'ai pas dis! Je dis juste que les USA sont l'unique représentation des valeurs démocratiques! Deuxièmement, les autres, comme tu dis, c'est pas de la merde.
Troisièmement, qui a sauvé le monde du fascime et du communisme par plusieurs fois dans l'histoire ? Nous avons sauvé les USA il fût un temps, je sais pas si tu te rappelles....ils ont juste honorer l'aide que nous leur avons apportée, et permis à nos pays de se reconstruire grâce à leurs extraordinaires sens de l'écomonie et leur philantropisme.....Vive les USA, Vive les Républicains!
Revenir en haut Aller en bas
Paul D. Garner
Governor of Louisiana and Green Party Leader
avatar

Masculin Nombre de messages : 769
Age : 27
Localisation : Suisse
Admirez-vous des politiciens ? : Sarkozy, Aung San Suu Kyi, RFK
Date d'inscription : 08/08/2007

Personnage RPG
Date de naissance et âge: 34 ans
Religion: Athée - agnostique
Origine: Afro-Américaine

MessageSujet: Re: La chute de l'empire américain a commencé!   Lun 28 Jan - 0:07

Citation :
les USA sont l'unique représentation des valeurs démocratiques!

Ben alors explique moi ce que c'est que les valeurs démocratiques, j'ai du rater un épisode.

Et l'Europe, c'est pas une démocratie?

Et pour parler plus précisément et en revenir à moi, je suis suisse. Premièrement, la Suisse existait deja bien avant que les Etats-Unis soient même découverts. Deuxièmement, je crois pas que la suisse soit un pays "libre" et démocratique grâce aux Etats-Unis.


Ensuite, les Etats-Unis ont donné un bon coup de main pour battre le fascisme. Ok, mais c'est pas uniquement grâce à ça qu'ils peuvent devenir les gendarmes du monde et s'attribuer tous les mérites.

Citation :
leur philantropisme

Les Etats-Unis font guerre après guerre. C'est pas très philanthropique ça. La fin ne justifie pas les moyens.

Citation :
et permis à nos pays de se reconstruire grâce à leurs extraordinaires sens de l'écomonie

Mais voui, merci l'Amérique, on aurait jamais réussi sans vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La chute de l'empire américain a commencé!   Lun 28 Jan - 0:13

La démocratie, o_O , c'est le droit de s'exprimer sans être fustigé de toutes parts par ses opposants. donc déjà ça, en Europe....
C'est le droit de se défendre quand on est agressé, donc en Europe....N'oublie pas que seuls les pays fascistes et communistes ont ordonné l'arrêt du port d'arme des citoyens... je te laisse deviner pourquoi....

La suisse....oui bin d'accord mais c'est loin d'etre la première démocratie du monde et quand on voit ce qu'on en fait maintenant.....C'est dommage, car la suisse est un beau pays, où j'ai de la famille....et des amis....m'enfin!
Je ne conteste pas le fait que la suisse ait aidé à combattre le fascisme, mais c'est pas la Suisse qui rayonne dans le monde par son exemple démocratique, et ce n'est sûrement pas elle qui a permis au monde de se relever après la 2ième GM...
Revenir en haut Aller en bas
Paul D. Garner
Governor of Louisiana and Green Party Leader
avatar

Masculin Nombre de messages : 769
Age : 27
Localisation : Suisse
Admirez-vous des politiciens ? : Sarkozy, Aung San Suu Kyi, RFK
Date d'inscription : 08/08/2007

Personnage RPG
Date de naissance et âge: 34 ans
Religion: Athée - agnostique
Origine: Afro-Américaine

MessageSujet: Re: La chute de l'empire américain a commencé!   Lun 28 Jan - 0:21

Citation :
La démocratie, o_O , c'est le droit de s'exprimer sans être fustigé de toutes parts par ses opposants. donc déjà ça, en Europe....

Ben alors va faire un tour sur le forum, voir les vieux sujets etc... Bien souvent, ceux qui ne pensent pas "néo-conservateur" se font traiter de tous les noms. (ce qui a aussi été le cas dans l'autre sens). Suffit d'avoir des idées qui sortent de l'ordinaire, le moindre truc de nouveau, et on peut se faire traiter de tous les noms.


Citation :
c'est loin d'etre la première démocratie du monde et quand on voit ce qu'on en fait maintenant.....

Qu'est-ce qu'on en fait?

Et est-ce qu'il y a un classement des démocraties? C'est quoi la première démocratie du monde? Le problème, c'est que personne connait la Suisse, c'est trop petit. Pourtant, on est surement un des pays ou y a le plus de referendums et ou le peuple est le plus souvent appelé a donner son avis.

Citation :
mais c'est pas la Suisse qui rayonne dans le monde par son exemple démocratique, et ce n'est sûrement pas elle qui a permis au monde de se relever après la 2ième GM...

De nouveau, personne la connait. Demande a un américain moyen de pointer la Suisse sur une carte, je suis sur qu'au moins la moitié en est incapable.

Et puis, peut-être que la Suisse est pas le pays qui a aidé le monde a se relever après le 2ème GM, mais nous au moins, on a pas de problèmes de guerre, ni rien de ce genre, on vit en paix. Razz Je préfère largement vivre en Suisse qu'aux USA, et si la suisse était plus connue, je pense que je serais pas le seul dans ce cas la.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La chute de l'empire américain a commencé!   Lun 28 Jan - 0:28

Il n'y a pas de classement....il y a juste une tendance à se sacrifier plus ou moins au nom de la démocratie c'est tout! Je suis d'accord pour les référendums, c'est vrai, je suis au courant et je trouve ça pas mal, à conditions de pas balancer des sujets dont l'opinion publique n'a pas à fourrer son nez dedans! et c'est toi qui dit que la suisse n'est pas connue, c'est ton impression, mais c'est faux. et c'est sûr que vous allez pas etre en guerre, vous avez déjà tellement de problèmes comme l'immigration à l'intérieur de vos frontières que ça vous est impossible de faire autre chose.....question de volonté...! Cela prouve bien que la suisse est européenne...elle est re-centrée sur elle-meme,rien ne l'ntéresse à part elle-meme, c'est dommage! J'espère que l'appel d'offres Suisse pour des prochains avions de combat sera remporté par les USA avec leus FA18 hornet!
Revenir en haut Aller en bas
Paul D. Garner
Governor of Louisiana and Green Party Leader
avatar

Masculin Nombre de messages : 769
Age : 27
Localisation : Suisse
Admirez-vous des politiciens ? : Sarkozy, Aung San Suu Kyi, RFK
Date d'inscription : 08/08/2007

Personnage RPG
Date de naissance et âge: 34 ans
Religion: Athée - agnostique
Origine: Afro-Américaine

MessageSujet: Re: La chute de l'empire américain a commencé!   Lun 28 Jan - 0:37

Iloveamerica a écrit:
et c'est sûr que vous allez pas etre en guerre, vous avez déjà tellement de problèmes comme l'immigration à l'intérieur de vos frontières que ça vous est impossible de faire autre chose.....question de volonté...!

Problèmes d'immigration, c'est du bla bla. Nous on en est pas encore au point de se demander si il faudrait pas construire des murs a la place de nos frontières hein Wink

Et on fait pas la guerre, et on a bien raison. En attendant, nous on a pas d'attentats contre nous, et na! Donc autant ne pas faire de guerre si on a pas besoin d'en faire.


Citation :
elle est re-centrée sur elle-meme,rien ne l'ntéresse à part elle-meme, c'est dommage!


Salauds de Suisse, heureusement que les USA sont là pour encore nous sauver. Rien ne nous intéresse? Mais oui, c'est ça.


Citation :
J'espère que l'appel d'offres Suisse pour des prochains avions de combat sera remporté par les USA avec leus FA18 hornet!

No Quelle connerie ces FA18! Combien de millions voire meme milliards la Suisse a depensé pour ces saloperies d'avions qui nous servent a rien a part emmerder les gens qui entendent le bruit. D'ailleurs dans 1 mois le peuple votera sur l'interdiction des vols d'exercice des FA18 sur les zones touristiques (a peu pres partout donc), mais la votation a lieu une semaine trop tot (une semaine avant mes 18 ans et je pourrai donc pas voter)


Citation :
Il n'y a pas de classement....il y a juste une tendance à se sacrifier plus ou moins au nom de la démocratie c'est tout!

elle est re-centrée sur elle-meme,rien ne l'ntéresse à part elle-meme, c'est dommage!

Les USA n'ont pas le monopole de la démocratie et des manières de la propager... ne l'oublions pas. Sauf que nous autres Suisse et peut etre d'autres européens, croyons en l'intelligence de l'homme et ne sommes pas des brutes qui ne pensent qu'à faire la guerre et montrer qu'on est forts.

( lol! ça veut rien dire ce que je viens de dire... mais j'avais envie Very Happy)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La chute de l'empire américain a commencé!   Lun 28 Jan - 0:46

Oui d'ailleurs tu parles comme un gosse de 14 ans, le débat n'a donc pas grand intérêt! c'est d'un niveau sérieusement bas ce que tu m'offres....c'est dommage j'adore débattre intelligemment....m'enfin! Vous en êtes peut-etre pas à ce point....m'enfin tout dépend les point de vue....quand j'entends parler un ami suisse ( d'origine indienne ) qui dit que c'est la catastrophe en suisse au niveau de l'immigration....ça me réconforte dans mon opinion....
Revenir en haut Aller en bas
James B. Lewis
NRA Chairman
avatar

Masculin Nombre de messages : 2051
Localisation : Austin/NY
Admirez-vous des politiciens ? : Nathan Sharansky.
Date d'inscription : 29/04/2007

Personnage RPG
Date de naissance et âge: 29 novembre 1967. 41 ans
Religion: Protestante
Origine: NY /Austin (TX)

MessageSujet: Re: La chute de l'empire américain a commencé!   Lun 28 Jan - 0:50

Citation :
Ben alors va faire un tour sur le forum, voir les vieux sujets etc... Bien souvent, ceux qui ne pensent pas "néo-conservateur" se font traiter de tous les noms. (ce qui a aussi été le cas dans l'autre sens). Suffit d'avoir des idées qui sortent de l'ordinaire, le moindre truc de nouveau, et on peut se faire traiter de tous les noms.

Il ne s'agit pas de taper sur les gens qui ne pensent pas comme nous et d'ailleur je suis certain que tu dois etre de bien meilleur compagnie que certaine personnes qui parraissent allé dans "mon" sens. On peu desaprouver Bush ou les Neoconservateurs sans recourir à des moyens malhonete.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doyle Kingsley
Governor of Florida
avatar

Masculin Nombre de messages : 1462
Age : 58
Date d'inscription : 27/04/2007

Personnage RPG
Date de naissance et âge: 6 Juin 1959 ( 49 ans )
Religion: Protestant
Origine: Allemande

MessageSujet: Re: La chute de l'empire américain a commencé!   Lun 28 Jan - 0:50

cet individu ami indien n'est il pas shokin ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James B. Lewis
NRA Chairman
avatar

Masculin Nombre de messages : 2051
Localisation : Austin/NY
Admirez-vous des politiciens ? : Nathan Sharansky.
Date d'inscription : 29/04/2007

Personnage RPG
Date de naissance et âge: 29 novembre 1967. 41 ans
Religion: Protestante
Origine: NY /Austin (TX)

MessageSujet: Re: La chute de l'empire américain a commencé!   Lun 28 Jan - 0:51

Citation :
Les USA n'ont pas le monopole de la démocratie et des manières de la propager... ne l'oublions pas

100 % d'accord avec toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La chute de l'empire américain a commencé!   

Revenir en haut Aller en bas
 
La chute de l'empire américain a commencé!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» help chute!!!
» La chute de feu, une vision très rare
» Mon hommage aux troupes polonaises de la République et du 1er Empire
» Italie: Chute du gouvernement Prodi...
» Soldats Sarthois du 1er Empire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Actualités :: L'actualité américaine-
Sauter vers: