AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 America is going fascist

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Georges D. Nightmare

avatar

Masculin Nombre de messages : 1098
Admirez-vous des politiciens ? : non
Date d'inscription : 21/05/2007

Personnage RPG
Date de naissance et âge: 1 007 000 $
Religion: 0 $
Origine: 1 007 000 $

MessageSujet: America is going fascist   Mer 5 Déc - 18:32

Un article interessant en ce sens qu'il met en évidence les dérives fachisante du régime Bush. Alors peut etre que grace à l'alternance politique et à un sursaut populaire les USA mettront un terme à cette dérive avant d'aller trop loin mais les faits sont là et bien avérés.

America is going fascist

The signs are all there for anyone to see, and time is getting short for action

By Michael Nenonen

12/04/07 "The Republic" -- -- Reading Naomi Wolf’s The End of America: Letter of Warning to a Young Patriot (Chelsea Green Publishing, 2007), I realized the hour is later than I thought.

Many of us have watched the Bush regime’s actions with a growing feeling of horror intertwined with a sense that somehow we’ve seen all of this before, but we aren’t sure where. We’re confused because what we’re seeing conflicts with unexamined and deeply held assumptions we have about American freedom. Wolf’s short but meticulously documented book shows that what is happening in America has indeed happened many times before, not in the United States, but rather in places like Chile, Italy, Russia, and Germany. In each case, people couldn’t understand why they didn’t recognize where they were heading before they passed the point of no return.

It's shifting fast

Wolf argues that the United States is undergoing a “fascist shift” from an authoritarian but still relatively open society to a totalitarian society. The techniques for forcing this shift have evolved over the last century and are now studied by aspiring tyrants the world over. These methods are even part of the formal curriculum in places like the Western Hemisphere Institute for Security Cooperation, previously known as the School of the Americas, in Fort Benning, Georgia, where thousands of Latin Americans have been trained by the United States government in the most savage techniques of insurgency and counterinsurgency. Fascists use ten basic strategies to shut down open societies. They invoke an external and internal threat in order to convince the population to grant their rulers extraordinary powers. They establish secret prisons that practice torture, prisons that are initially few in number and only incarcerate social pariahs, but that quickly multiply and soon imprison “opposition leaders, outspoken clergy, union leaders, well-known performers, publishers, and journalists.” They develop a paramilitary force that operates without legal restraint. They set up a system of intense domestic surveillance that gathers information for the purposes of intimidating and blackmailing citizens. They infiltrate, monitor, and disorganize citizens’ groups. They arbitrarily detain and release citizens, especially at borders. They target key individuals like civil servants, academics, and artists in order to ensure their complicity or silence. They take control of the press. They publicly equate dissent with treason. Finally, they suspend the rule of law. All of these strategies are being employed in America today.

Consider the evidence

The Bush administration and its supporters have consistently portrayed the security threat posed by international terrorists as a threat to the very survival of Western civilization in order to justify permanent war and to keep the American public in a state of panic and paranoia.

The prisons at Guantanamo and God-knows how many CIA “Black Sites” torture their inmates, even though human rights organizations have demonstrated that the majority of at least Guantanamo’s inmates are innocent victims of mass arrests. The inmates are designated as “enemy combatants” who have no rights under international or American law. And there is nothing stopping American presidents from filling these prisons with American citizens. In an April 24 2007 article for the Huffington Post, Wolf writes that thanks to the Military Commissions Act of 2006, “the president has the power to call any US citizen an ‘enemy combatant’. He has the power to define what ‘enemy combatant’ means. The president can also delegate to anyone he chooses in the executive branch the right to define ‘enemy combatant’ any way he or she wants and then seize Americans accordingly. Even if you or I are American citizens, even if we turn out to be completely innocent of what he has accused us of doing, he has the power to have us seized as we are changing planes at Newark tomorrow, or have us taken with a knock on the door; ship you or me to a navy brig; and keep you or me in isolation, possibly for months, while awaiting trial.” She points out that while currently Americans in such situations will be spared any torture except psychosis-inducing isolation and can look forward to eventual trials, these rights typically evaporate in the final stages of a fascist shift.

They're called "mercenaries"

Military contractors are the regime’s paramilitary force. Blackwater’s mercenaries, many of whom were trained by Latin America’s most horrific police states, have operated in Iraq outside of Iraqi, American, and military law, and have murdered uncounted innocent Iraqis with impunity. Domestically, Blackwater was contracted to provide hundreds of armed security guards in the wake of Hurricane Katrina in New Orleans, and there’s evidence that they fired on civilians. Blackwater’s business plan calls for their use in future disasters and emergencies throughout the United States, and it’s supported by some of the biggest powerbrokers in America.

American intelligence agencies are now bypassing court orders to wiretap citizens’ telephones, spy on their e-mails, and monitor their financial transactions, and the USA Patriot Act forces corporations, booksellers, librarians, and doctors to turn over previously confidential information about Americans to the state.

Thousands of human rights, environmental, anti-war, and other citizens’ groups have been infiltrated by government agents, many of whom have clearly acted as agent provocateurs in order to undermine the groups’ solidarity and to legitimize police actions against them.

Political opponents listed

America’s Transportation Security Administration maintains a terrorist watch list of tens of thousands of Americans who are now subjected to security searches and arbitrary detention at airports. The list includes people like Democratic Senator Edward Kennedy and respected constitutional scholar Walter F Murphy.

US Attorneys, CIA agents, military lawyers, and other civil servants who’ve disagreed with the Bush administration have been threatened and fired. David Horowitz and his colleagues have mounted a well-funded nation-wide intimidation campaign that has university students spying on their professors and that has successfully coerced regents at State Universities to discipline or fire left-leaning professors like Ward Churchill. The regime’s supporters have organized campaigns to damage the careers of artists like the Dixie Chicks for criticism of the president and his policies.

The administration has Fox News in its pocket, it has paid journalists for positive coverage, it has disseminated misinformation through the media, and it’s ferociously attacking critical journalists. Arrests of US journalists are at an all-time high. The Bush administration’s outing of CIA operative Valerie Plame was done in retaliation against her husband, Joseph Wilson, whose New York Times op-ed piece exposed lies that the Bush administration used to lead the nation to war. Worse than this, independent journalists appear to be marked for death by American forces in Iraq. In her Huffington Post article, Wolf writes, “The Committee to Protect Journalists has documented multiple accounts of the US military in Iraq firing upon or threatening to fire upon unembedded (meaning independent) reporters and camera operators from organisations ranging from al-Jazeera to the BBC. . . . In some cases reporters have been wounded or killed, including ITN's Terry Lloyd in 2003. Both CBS and the Associated Press in Iraq had staff members seized by the US military and taken to violent prisons; the news organisations were unable to see the evidence against their staffers.” The goal of these tactics, as she writes in The End of America, is to create “a new reality in which the truth can no longer be ascertained and no longer counts.”

Dissent = treason

In recent years, prominent Republicans like Ann Coulter, Melanie Morgan, and William Kristol have accused liberal journalists of treason and espionage for publishing leaked material damaging to the administration, and in February 2007, Republican Congressman Don Young said “Congressmen who wilfully take actions during wartime that damage morale and undermine the military are sabateurs, and should be hanged.” This would be amusing, were it not for the Bush administration’s revival of the draconian 1917 Espionage Act after half a century’s slumber.

And finally, the Bush administration shows contempt for the law. In The End of America, Wolf writes that Bush has used more signing statements than any previous president, and by doing so has relegated “Congress to an advisory role. This abuse lets the President choose what laws he wishes to enforce or not, overruling Congress and the people. So Americans are living under laws their representatives never passed. Signing statements put the president above the law.” He has also gutted the Posse Comitatus Act, which was created to prevent the president from maintaining a standing army for use against American citizens. Wolf writes that the 2007 Defence Authorization Bill lets the president “expand his power to declare martial law and take charge of the National Guard troops without the permission of the governor when ‘public order’ has been lost; he can send these troops out into our streets at his direction—overriding local law enforcement authorities—during a national disaster, epidemic, serious public health emergency, terrorist attack, or ‘other condition.’” On its own, this is an incredible expansion of presidential power, but when combined with the use of military contractors like Blackwater it gives the president almost dictatorial authority.

Wolf shows that fascist shifts don’t happen overnight, but rather over a course of years during which the fascists’ plans unfold at an accelerating pace. Germany in 1933 was further along this path than it was in 1931, and Germany in 1935 was farther along than it was in 1933. Similarly, America in 2007 is farther along the path than it was in 2005, or will be in 2009, provided that a massive pro-democracy movement, complete with impeachment proceedings, doesn’t reverse the shift while there’s still time. A simple Democratic victory in the 2008 presidential election won’t do the job unless the institutional and legal environment created by the Bush administration is thoroughly dismantled. Regardless of whether the next president is a Republican or a Democrat, he or she will inherit a legacy of centralized power that a democracy simply can’t tolerate.

Left behind

Unfortunately, during the shift opposition politicians and activists still tend to perceive the world through a democratic frame of reference, and this prevents them from seeing that their opponents are no longer operating within this frame. As the opposition is tying its boxing gloves, the fascists are breaking out the machetes.

Wolf’s work has its problems. She doesn't acknowledge that Black and Indigenous Americans have long lived under quasi-fascist rule, she doesn't examine the role that previous administrations have played in setting the stage for the Bush regime, and she doesn't acknowledge the roles played by corporatism, widespread social dislocation and the radical Christian right in the rise of a fascist American zeitgeist. Despite this, The End of America needs to be read by as many people as possible.

Wolf writes about America, but Canadians don’t have any cause for comfort. Canadian and American military forces are already deeply enmeshed. Thanks to NAFTA, we’re tied at the hip to the American economy, while the Security and Prosperity Partnership is integrating our countries’ security forces and harmonizing our no-fly lists. The Harper government is eager to kowtow to the Americans, even to the point of refusing to advocate for Canadian citizens on American death rows. The powerful think tanks and lobbying groups that influence our provincial and federal governments, such as the Fraser Institute and the Canadian Council of Chief Executives, either can’t see the shift for what it is or they don’t care. More than all of this, however, is the simple reality that once the shift is complete, the American government will act even more irrationally and belligerently than before. Canada has resources like oil and water the United States is going to need, and the Canadian border is less defensible than the French border was in 1940.

Americans and Canadians have to fight back more fiercely than ever before, to organize and lobby and fill the streets with mass protests, to raise awareness and forge alliances with anyone opposed to totalitarianism regardless of whether they’re liberals, socialists, or conservatives. We have to take all the steps that have rescued dying democracies in the past, and to take them immediately, in the desperate hope that it isn’t already too late.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James B. Lewis
NRA Chairman
avatar

Masculin Nombre de messages : 2051
Localisation : Austin/NY
Admirez-vous des politiciens ? : Nathan Sharansky.
Date d'inscription : 29/04/2007

Personnage RPG
Date de naissance et âge: 29 novembre 1967. 41 ans
Religion: Protestante
Origine: NY /Austin (TX)

MessageSujet: Re: America is going fascist   Mer 5 Déc - 20:23

Ben c'est genial !!! Les gauchistes vont pourrir dans des camps .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jed bartlet
Senator of Massachusetts
avatar

Masculin Nombre de messages : 204
Localisation : massachussetts
Admirez-vous des politiciens ? : JFK AL GORE barack obama
Date d'inscription : 12/09/2007

Personnage RPG
Date de naissance et âge:
Religion: 200 000 $
Origine: 99 800 $

MessageSujet: Re: America is going fascist   Mer 5 Déc - 23:54

si c'est de l'humour c'est nul ! il faut arreter de regarder les films de charles bronson ça nuit au cerveau !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James B. Lewis
NRA Chairman
avatar

Masculin Nombre de messages : 2051
Localisation : Austin/NY
Admirez-vous des politiciens ? : Nathan Sharansky.
Date d'inscription : 29/04/2007

Personnage RPG
Date de naissance et âge: 29 novembre 1967. 41 ans
Religion: Protestante
Origine: NY /Austin (TX)

MessageSujet: Re: America is going fascist   Jeu 6 Déc - 1:23

Citation :
si c'est de l'humour c'est nul ! il faut arreter de regarder les films de charles bronson ça nuit au cerveau !

Comment veux tu prendre au serieux un article qui "met en evidences les derives fashisante du regime de Bush " , et publié sur un site ( http://www.globalresearch.ca/index.php?context=va&aid=7534 ) dans lequel on peut trouver ce genre de photos . Est ce que c'est de l'humour ? Parceque c'est vraimment nul .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jed bartlet
Senator of Massachusetts
avatar

Masculin Nombre de messages : 204
Localisation : massachussetts
Admirez-vous des politiciens ? : JFK AL GORE barack obama
Date d'inscription : 12/09/2007

Personnage RPG
Date de naissance et âge:
Religion: 200 000 $
Origine: 99 800 $

MessageSujet: Re: America is going fascist   Jeu 6 Déc - 4:04

je pense que les camps n'est pas un sujet d'humour

pour la photo j'ai vu la même sur sarko, c'est pas nul c'est juste pas très malin si c'est serrieux

mais bon la carricature est autorisé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Georges D. Nightmare

avatar

Masculin Nombre de messages : 1098
Admirez-vous des politiciens ? : non
Date d'inscription : 21/05/2007

Personnage RPG
Date de naissance et âge: 1 007 000 $
Religion: 0 $
Origine: 1 007 000 $

MessageSujet: Re: America is going fascist   Jeu 6 Déc - 12:43

Le sujet est parfaitement sérieux, s'il ne te plait pas JBL tu n'es pas obligé d'en discuter.
Le site internet aussi est très sérieux et classé parmi les meilleurs sites d'info alternative.
Maintenant pour revenir au sujet, il est indéniable que le gouvernement Bush utilisent des ficelles qui ont été utilisées en leur temps par des régimes moins recommandables, meme si l'Amérique maintient un semblant de démocratie et de turn over au pouvoir.
Si l'on prend les points un à un :
1°) "They invoke an external and internal threat in order to convince the population to grant their rulers extraordinary powers. " => ce point est idéniable, Bush et sa clique ont évoqué la menace Saddam et ADM pour faire la guerre en Irak, la menace terroriste pour modifier la constitution et maintenant la menace Iranienne (dotn on voit bien qu'elle est largement surestimée) pour attaquer l'Iran. Pire, l'amendement qui confère tout pouvoir à Bush en cas de crise : c'est exactement le genre de loi qu'à fait passer Hitler après l'incendie du Reichstag !!


2°) "They establish secret prisons that practice torture" : là c'est indiscutable

3°)"They develop a paramilitary force that operates without legal restraint" on voit bien ce qui se passe avec Blackwater en Irak : ils peuvent tuer sans etre inquiétés le moins du monde.

4°) "They set up a system of intense domestic surveillance that gathers information for the purposes of intimidating and blackmailing citizens" c'est vrai en effet que la surveillance du citoyen US a été accrue, que des activistes ont été intimidés, que des gens sont fichés sur des listes (par exemple la fameuse liste des criminels qui ne peuvent prendre l'avion) simplement pour leurs idées politiques (j'avais parlé de cette histoire il y a quelques temps), que des agents de la CIA ont été dévoilés par représaille etc...

5°) "They infiltrate, monitor, and disorganize citizens’ groups" bon là c'est vrai mais c'est aussi valable pour nombre d'autres démocraties

6°) "They target key individuals like civil servants, academics, and artists in order to ensure their complicity or silence" : on sait à quel point l'info et en particulier la propagande est importante pour ces gens là. Ca a été particulièrement visible dans le cadre de la propagande qui voulait nous faire croire qu'il n'y avait pas de réchauffement climatique

7°) "They take control of the press." Il n'y a qu'à voir comment les médias US ont emboité le pas à Bush pour l'Irak sans se poser plus de questions. A l'époque de la propagande poru aller en Irak, certains journalistes disaient meme (sous couvert d'anonymat) que s'ils osaient émmettre une voix discidente ils seraient virer de leur journal. Leur télé Fox news est un ramassis de mensonges et de faits biaisés pour aller dans le sens des neo cons.

8°) "They publicly equate dissent with treason" : bon là on en a des preuves tous les jours sur ce forum, la meme technique est utilisée par les neo cons : il s'agit simplement de discréditer les voix discidentes en les accusant d'etre à la solde des terroristes, d'etre pro cuba, d'etre ami de saddam ou d'amadinejad, d'etre antipatriotique etc... La pression est intense sur le peuple Américain lui meme car vous etes ostracisé si vous n'etes pas d'accord (j'ai été aux USA en 2003 et je peux vous dire qu'il ne faisait pas bon y etre Francais et encore moins etre un américain "discident").
Cette façon de faire évite de rentrer dans un débat dans lequel on montrera inévitablement ces faiblesses (on peut le voir avec jBL qui en fait ne débat jamais vraiment, mais préfère s'attaquer aux sources de l'info : comme ici, ou meme la CIA !!! Quand la source de l'info provient directement des neo cons, comme quand j'avais tenté de discuté du PNAC là silence total, on regarde ailleurs)

9°) "they suspend the rule of law" et ou c'est ça la clé de cette stratégie. Alors certains vont dire "le patriot act" c'est nécessaire pour faire face à la menace terroriste, mais en fait pas du tout.
Une constitution c'est fait pour encadrer le pouvoir, c'est un garde fou, qui si elle est bien faite peut parer à tout péril. Changer une constitution est extremement dangereux car vous y ouvrez des breches qui peuvent amener vers une dérive autoritaire, voire fachiste.

Il est assez évident à l'heure actuelle que le régime Bush utilise des méthodes fachistes pour tromper le peuple Américain, influencer les décideurs et avoir les coudés franches pour mettre en oeuvre la stratégie neo cons décrites dans le PNAC. Il est évident que le peuple Américain a perdu sa capacité de controle et de supervision du pouvoir (s'il l'a jamais vraiment eu) et que les décisions prises ne sont pas faites pour favoriser le plus grand nombre. Les démocrates sont complices de cet état de fait en renonçant (par commodité mais aussi pression médiatique) à leur statut d'opposants.
La grande question va etre maintenant de savoir si cette politique va continuer avec le changement de pouvoir (si le pouvoir change : s'il y a une crise grave il n'y aura pas d'élections je vous le rappelle), ou s'il y aura un infléchissement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Général Warren A. WALKEN

avatar

Masculin Nombre de messages : 401
Age : 66
Localisation : The Pentagon - Arlington - VA
Admirez-vous des politiciens ? : GOLDWATER, REAGAN, NIXON, McCAIN
Date d'inscription : 09/07/2007

Personnage RPG
Date de naissance et âge: 12 500$ 02/22/2008
Religion:
Origine: 312 500 $

MessageSujet: Re: America is going fascist   Jeu 6 Déc - 15:29

Le fascisme correspond à une époque et à un système politique précis : le totalitarisme (avec tout ce qui va avec : parti unique, état de police, confusion des pouvoirs, organisation de jeunesse obligatoire, culte de la personnalité, police politique, tribunaux d'exceptions statuant de façon permanente et généralisée, arrestation politique arbitraire, suppression des libertés fondamentales, répression de toute forme d'opposition, système à économie dirigée, suppression de la notion de vie privée,...).

Peut-on qualifier ainsi un pays qui vote pour son président, son parlement, ses juges, ses shérifs,... ? Peut-on imaginer qu'un vrai pouvoir fasciste puisse perdre les élections et le contrôle du Parlement ? Un pays ayant une séparation rigide des pouvoirs ?

Quant à l'état de crise et aux pouvoirs d'exceptions, il n'y a pas beaucoup de pays qui n'ont pas prévus ce genre de système dans leur constitution (art. 16 de la Constitution de 1958, en France). La critique insinuant que cela pourrait établir un système de dictature légale avait déjà été faite dans les années 60 contre De Gaulle par Mitterrand (cf. Le coup d'état permanent). On ne peut pas dire que depuis près de 50 ans, la France connaisse un système dictatorial tyrannique.

Il n'y a jamais eu autant d'anti-fasciste, que depuis qu'il n'y a plus de fascisme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Georges D. Nightmare

avatar

Masculin Nombre de messages : 1098
Admirez-vous des politiciens ? : non
Date d'inscription : 21/05/2007

Personnage RPG
Date de naissance et âge: 1 007 000 $
Religion: 0 $
Origine: 1 007 000 $

MessageSujet: Re: America is going fascist   Jeu 6 Déc - 16:22

Oui je suis d'accord que le terme fachisme est utilisé à toutes les sauces. Il n'empeche que l'adminstration a utilisé les memes méthodes que les pouvoirs fachistes (et autres communistes etc...) ont utilisés en leur temps :
le résultat est que le peuple Américain a été trompé, et que sa constitution a été modifiée de façon a conférer plus de pouvoirs aux gouvernants en place.

Or, ce qui fait une nation c'est son peuple, ses valeurs et sa constitution.
Le peuple est trahi puisque la politique Bush dans bien des domaines tend à favoriser une élite au détriment de la masse.
Les valeurs ont été trahies : les valeurs de liberté, de paix, les lois internationales, les lois de la guerre, la torture etc... toutes les valeurs desquelles se réclame les USA ont été trahies
La constitution a été trahie par ceux qui ont prêté serment de la protéger.
Donc dans l'absolu, et sans parler de fachisme qui est un terme largement galvaudé, si vous faites un proces impartial à l'administration Bush aujourd'hui, je pense qu'on peut facilement les accuser de crimes de guerre, et de haute trahison envers le peuple américain et les USA.

Quand à l'état de crise vous pensez bien que c'est une notion qui est dans la constitution US (appliquée lors de la 2nde guerre mondiale) : là l'amemdement est différent des lois martiales classiques déjà prévue dans la constitution US (voir le texte ci dessous)

The "Use of the Armed Forces" in America under a National Emergency
Unrestricted & Arbitrary Powers conferred to the President & Vice President


by Prof. Michel Chossudovsky

Global Research, June 27, 2007



Email this article to a friend
Print this article


In October 2006, Bush signed into law the John Warner National Defense Authorization Act for Fiscal Year 2007, (also known under the title Department of Defense Authorization Act for Fiscal Year 2007) [The John Warner NDAA 07 was adopted on 17 October 2006]

NDAA 07 includes specific provisions which allow the military to take control of normal police and law enforcement functions at the Federal and State levels.

Sec. 1076 of the NDAA 07 overturns the Posse Comitatus Act of 1878, which prevents the military from intervening in the conduct of civilian government activities, including the conduct of Justice and Law Enforcement. Posse Comitatus has been central to the functioning of constitutional government. (It should be noted that other previous pieces of legislation have already invalidated the substance of Posse Comitatus).

What is significant in these specific provisions of NDAA 07 (Sec. 1076) is that they dovetail the provisions of Bush's National Security Presidential and Homeland Directive (NSPD 51, HSPD 20) enacted on May 9, 2007.

NSPD 51 would essentially scrap Constitutional government in the case of a so-called "Catastrophic Emergency". .

If an emergency situation were to be called by the President, NSPD 51 would instate martial law under the authority of the White House and the Department of Homeland Security. It would suspend constitutional government under the provisions of Continuity in Government (COG). It would establish extraordinary powers for the president and vice-president.

The provisions of NSPD 51 are consistent with an existing body of legislation and regulations pertaining to alleged terrorist attacks on the Homeland and the declaration of martial law. Sec. 1076 of NDAA 07 (DDAA 07), however, goes much further in defining the role of the Military in the case of a "Catastrophic Emergency."

Sec 1076 essentially defines the discretionary powers which would be conferred to the president and the vice president if NSPD 51 were to be applied.

Sec. 1076 of the NDAA 07, which was apparently slipped in at the last minute at the request of the White House as an amendment of Sec. 333, pertains to the "Use of the Armed Forces in Major Public Emergencies."

Sec 1076 is extremely explicit; it virtually creates a Pinochet style environment for the mass arrest of political dissidents without trial, the storming of public rallies, etc.

It provides specific details regarding the powers conferred to the President and Vice President in the case of a "Catastrophic Emergency" as envisaged under NSPD 51:

The president "may employ the armed forces ... to restore public order and enforce the laws of the United States"

Unrestricted powers are granted to the White House. The President would have the authority to suspend civilian law enforcement at the federal and state levels and call in the Military, which would be in charge of suppressing "domestic violence" "insurrection"( e.g. public rallies), or "conspiracy", meaning anybody who might express dissent, indignation or opposition to the Bush Administration for having scrapped the Constitution.

The emphasis of Sec. 1076 is in relation to actions directed against "domestic enemies" rather than bona fide "defense" in relation to attacks by foreign forces, which is part of the Military's mandate.

Taken together, NSPD 51 and Sec 1076 of the NDAA 07 define the contours of a "democratic dictatorship" in America under the authority of the White House.

We are not dealing, however, with "Military Rule" or "Military Government" as normally understood, because the authority to govern under the provisions of NSPD 51 is vested in the President and the Vice President. What is at stake is the unrestricted and arbitrary "Use" of the Military by the President /Vice President in the conduct of police and law enforcement functions, while bypassing the US Congress and the Judiciary.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James B. Lewis
NRA Chairman
avatar

Masculin Nombre de messages : 2051
Localisation : Austin/NY
Admirez-vous des politiciens ? : Nathan Sharansky.
Date d'inscription : 29/04/2007

Personnage RPG
Date de naissance et âge: 29 novembre 1967. 41 ans
Religion: Protestante
Origine: NY /Austin (TX)

MessageSujet: Re: America is going fascist   Jeu 6 Déc - 19:47

Le sujet est parfaitement sérieux, s'il ne te plait pas JBL tu n'es pas obligé d'en discuter.

Je n'en discute pas , je denonce les fantasmes de certainnes personnes adeptent à la theorie du complot et à la quelle tu dis ne pas adheré . Pourtant quand je revois , le " fabuleux " film " Les maitres du monde " j'entends exactemment les memes argumments dont celui ci , le fashisme Americain . Et à propos ton site n'est absolumment pas serieux je suis desolé , il perd vraimment de sa credibilité en publiant ce style de photos .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Georges D. Nightmare

avatar

Masculin Nombre de messages : 1098
Admirez-vous des politiciens ? : non
Date d'inscription : 21/05/2007

Personnage RPG
Date de naissance et âge: 1 007 000 $
Religion: 0 $
Origine: 1 007 000 $

MessageSujet: Re: America is going fascist   Jeu 6 Déc - 20:10

James B Lewis a écrit:
Le sujet est parfaitement sérieux, s'il ne te plait pas JBL tu n'es pas obligé d'en discuter.

Je n'en discute pas , je denonce les fantasmes de certainnes personnes adeptent à la theorie du complot et à la quelle tu dis ne pas adheré . Pourtant quand je revois , le " fabuleux " film " Les maitres du monde " j'entends exactemment les memes argumments dont celui ci , le fashisme Americain . Et à propos ton site n'est absolumment pas serieux je suis desolé , il perd vraimment de sa credibilité en publiant ce style de photos .

Tu passes ton temps aussi a publier ici ce style de photo ou de dessin propagandiste. Le probleme n'est pas la crédibilité de ce site. Ni le fait qu'il y ait un fachisme ou pas aux USA. Le fait est que les 10 arguments donnés par l'auteur de l'article sont exacts.
Je ne vois pas de théorie du complot dans tout ça !!!
Maintenant si tu as des arguments pour démonter ces 10 points je suis près à les entendre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James B. Lewis
NRA Chairman
avatar

Masculin Nombre de messages : 2051
Localisation : Austin/NY
Admirez-vous des politiciens ? : Nathan Sharansky.
Date d'inscription : 29/04/2007

Personnage RPG
Date de naissance et âge: 29 novembre 1967. 41 ans
Religion: Protestante
Origine: NY /Austin (TX)

MessageSujet: Re: America is going fascist   Jeu 6 Déc - 21:12

They invoke an external and internal threat in order to convince the population to grant their rulers extraordinary powers. "

Les menaces existent , personnes ne les a inventées . Premier argumment des conspirateurs .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Georges D. Nightmare

avatar

Masculin Nombre de messages : 1098
Admirez-vous des politiciens ? : non
Date d'inscription : 21/05/2007

Personnage RPG
Date de naissance et âge: 1 007 000 $
Religion: 0 $
Origine: 1 007 000 $

MessageSujet: Re: America is going fascist   Ven 7 Déc - 15:33

James B Lewis a écrit:
They invoke an external and internal threat in order to convince the population to grant their rulers extraordinary powers. "

Les menaces existent , personnes ne les a inventées . Premier argumment des conspirateurs .

Ah ouais ?? La menace Saddam vitrifiant les USA avec ses ADM (super longue portée les ADM), la menace Iranienne avec sa bombe atomique pas prete avant au moins 10 ans. Et ces alertes terroristes fantomes juste avant les élections de 2004 ou on voyait ces américains se calfeutrer chez eux : tout ça c'était bidon.
Il y a bien une menace terroriste (comme pour tous les pays) mais il n'y a pas de quoi changer la constitution pour y faire face.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James B. Lewis
NRA Chairman
avatar

Masculin Nombre de messages : 2051
Localisation : Austin/NY
Admirez-vous des politiciens ? : Nathan Sharansky.
Date d'inscription : 29/04/2007

Personnage RPG
Date de naissance et âge: 29 novembre 1967. 41 ans
Religion: Protestante
Origine: NY /Austin (TX)

MessageSujet: Re: America is going fascist   Ven 7 Déc - 19:51

Donc tu crois aux theses conspirationnistes . Les maitres du monde s'appuyent sur la religion et la propagande télévisée , ils inventent des ennemis , des menaces pour plonger la population dans la peur et que grace a cet etat de peur ils tiennent leur pays d'une main de fer et peuvent alors sans probleme voler les richesses du monde entier . Le probleme , c'est que l'on ne sait pas si c'est l'occident qui diffuse cette idee et qui par la suite serait reprise au Moyen Orient ou si ce sont les pays comme l'Iran par exemple , qui reussissent à diffuser leur propagande entre deux lapidations .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paul D. Garner
Governor of Louisiana and Green Party Leader
avatar

Masculin Nombre de messages : 769
Age : 27
Localisation : Suisse
Admirez-vous des politiciens ? : Sarkozy, Aung San Suu Kyi, RFK
Date d'inscription : 08/08/2007

Personnage RPG
Date de naissance et âge: 34 ans
Religion: Athée - agnostique
Origine: Afro-Américaine

MessageSujet: Re: America is going fascist   Ven 7 Déc - 20:15

Les maitres du monde s'appuyent sur la religion et la propagande télévisée , ils inventent des ennemis , des menaces pour plonger la population dans la peur et que grace a cet etat de peur ils tiennent leur pays d'une main de fer et peuvent alors sans probleme voler les richesses du monde entier .

C'est très bien résumé Razz


Non mais plus sérieusement, franchement je crois qu'on est pas loin de la vérité. J'ai pas lu l'entier de votre débat alors vous me direz si je suis hors-sujet, mais je pense quand meme que les médias (que ce soit volontaire ou non) aident les partis de droite en général. Je sais plus ou j'ai entendu cette statistique mais au Etats-Unis je crois que pendant une période la violence (meurtres etc...) avait diminué de 40% et que pendant la même période, le nombre de faits rapportés dans les médias avait augmenté de 600%. Résultat, les gens croient qu'ils ne sont plus en sécurité, ont peur, et votent pour le(s) seul(s) parti(s) qui basent souvent leur campagne sur l'insécurité et la menace, les partis de droite (en l'occurence les républicains). On a connu ça en Suisse cet automne, pour les élections, et je dois dire que ça a très bien fonctionné Evil or Very Mad

Mais dites moi si je passe à côté du truc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James B. Lewis
NRA Chairman
avatar

Masculin Nombre de messages : 2051
Localisation : Austin/NY
Admirez-vous des politiciens ? : Nathan Sharansky.
Date d'inscription : 29/04/2007

Personnage RPG
Date de naissance et âge: 29 novembre 1967. 41 ans
Religion: Protestante
Origine: NY /Austin (TX)

MessageSujet: Re: America is going fascist   Ven 7 Déc - 20:55

Citation :
Les maitres du monde s'appuyent sur la religion et la propagande télévisée , ils inventent des ennemis , des menaces pour plonger la population dans la peur et que grace a cet etat de peur ils tiennent leur pays d'une main de fer et peuvent alors sans probleme voler les richesses du monde entier .

C'est très bien résumé

Very Happy


Citation :
Non mais plus sérieusement, franchement je crois qu'on est pas loin de la vérité .J'ai pas lu l'entier de votre débat alors vous me direz si je suis hors-sujet, mais je pense quand meme que les médias (que ce soit volontaire ou non) aident les partis de droite en général. Je sais plus ou j'ai entendu cette statistique mais au Etats-Unis je crois que pendant une période la violence (meurtres etc...) avait diminué de 40% et que pendant la même période, le nombre de faits rapportés dans les médias avait augmenté de 600%. Résultat, les gens croient qu'ils ne sont plus en sécurité, ont peur, et votent pour le(s) seul(s) parti(s) qui basent souvent leur campagne sur l'insécurité et la menace, les partis de droite (en l'occurence les républicains

Les medias tapent dans le spectaculaires , si ils parlent de la violence quand elle diminue en realitée , ce n'est pas parcequ'ils sont à droite , c'est parceque la violence distrait le spectateur rien de plus .Ils feraient un bide complet en montrant que tout va pour le mieu . Quand tu hesites si ils sont volontairemment à droite ou non , je penses que sur le sujet des violences ils s'en blancent , ils se moquent d'aider un parti plusqu'un autre , les medias souhaitent faire de l'audience . Mais pour faire de l'audiance il faut bien penser egallement . Il faut ce soucier des gaz à effets de serre , en montrant les montagnes devennir grises, dennoncer Bush et ça de Canal + en passant par Arte jusque sur TF1 .

Pour la petite info , 90 % des journalistes sont de gauches et aux dernieres nouvelles ,60 % des eleves journalistes quand on leur demande " pourquoi ce metier ? " repondent non pas pour informer , mais pour changer le monde . J'ignore si les journalistes sont de votre cotés , mais une chose est sur ils ne sont pas du mien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Georges D. Nightmare

avatar

Masculin Nombre de messages : 1098
Admirez-vous des politiciens ? : non
Date d'inscription : 21/05/2007

Personnage RPG
Date de naissance et âge: 1 007 000 $
Religion: 0 $
Origine: 1 007 000 $

MessageSujet: Re: America is going fascist   Sam 8 Déc - 2:27

Globalement la perception des réalités que nous donne les médias et meme l'éducation en générale est totalement biaisée. Ainsi on sait tous que le capitalisme est le meilleur des systèmes, les autres n'aboutissant qu'à des dictatures ou des échecs etc.. or c'est totalement faux : le capitalisme va dans le mur aussi surement que les autres systèmes comme le communisme par exemple. Comment imaginer un seul instant qu'un système nécessitant une croissance sans fin puisse etre pérenne ?
Quand aux médias il ne faut pas trop se leurrer : ils sont au mains de ceux qui ont le pouvoir et/ou l'argent (la plupart du temps ce sont les memes), donc ils nous font gober ce qu'ils veulent

Enfin, bref, tout ça pour dire que de toutes les infos que l'on a, de toute notre éducation il faut remettre tout à plat, et repartir de zéro.

Concernant, la peur, JBL, c'est un des plus puissants leviers du pouvoir. Et particulièrement aux USA, ou la peur est toujours insufflée insidieusement : peur des noirs, peur des Japs, peur des rouges, peur des Islamistes etc... etc... Le pouvoir Américain a utilisé et utilise encore ces peurs pour amener l'opinion publique à lui donner les coudées franches.
Ainsi par exemple Mc carthy a utilisé cette peur pour faire sa chasse au sorcière alors que l'on sait bien que c'était une peur irrationnelle. De meme le peuple Américain se croit en guerre contre les terroristes Islamistes, alors que l'on sait bien que les actions de Bush ne visent pas ces terroristes (sinon il irait les chercher au Pakistan).
Il n'y a pas de thèse conspirationiste a laquelle je crois. Une conspiration c'est cachée, alors que les neo cons expriment clairement leurs plans dans le PNAC : c'est en lisant ça que j'ai compris toute l'action de l'administration Bush, et tu ne peux pas le réfuter car ça provient directement des neo cons. Il n'y a pas de trace de lutte contre le terrorisme la dedans. Dans ce meme pNAC il est stipulé noir sur blanc qu'une attaque majeure contre l'amérique (du style pearl Harbor) faciliterait grandement (par rapport à l'opinion publique) la mise en place de la stratégie décrite. Et paf, voilà le 11 septembre. Alors je ne suis pas de ceux qui pensent que c'est le gouvernement US qui a fomenté le coup, mais en fait ça les a beaucoup arrangé. Une nouvelle attaque maintenant les arrangerait encore plus et leur permettrait de garder le pouvoir d'une façon ou d'une autre. Ou alors ils se rabbatent sur le prochain président et tentent d'influencer sa politique.
Alors JBL encore une fois (les autres fois tu as évité le sujet) dis moi ce que tu penses du PNAC.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James B. Lewis
NRA Chairman
avatar

Masculin Nombre de messages : 2051
Localisation : Austin/NY
Admirez-vous des politiciens ? : Nathan Sharansky.
Date d'inscription : 29/04/2007

Personnage RPG
Date de naissance et âge: 29 novembre 1967. 41 ans
Religion: Protestante
Origine: NY /Austin (TX)

MessageSujet: Re: America is going fascist   Sam 8 Déc - 8:55

Citation :
Ou alors ils se rabbatent sur le prochain président et tentent d'influencer sa politique.
Alors JBL encore une fois (les autres fois tu as évité le sujet) dis moi ce que tu penses du PNAC.

Je vais faire un copié-collé d'une de mes anciennes reponse à propos de la PNAC

Citation :
La domination Americaine veut simplemment dire la domination de l'esprit de la Liberté dans le monde , et donc marginaliser à tout prix le totalitarisme . L'Amerique ne dirrige aucun autre pays que l'Amerique . Les Neoconservateurs et notemment Yves Roucautes pensent d'ailleur que tout empire est condamné .Mr Roucaute explique d'ailleur : La croissance exponentielle et contre-productive des depenses de securité, destiné à la stabilité d'un territoire trop vaste et à assurer la protection des frontieres trop etendudues , conduit innevitablemment au declin . Pour differentes raisons : une nation qui pretendrait à l'empire " se placerait dans un post plus perilleux que la nation la plus faible . Et aucun Neonconservateur ne souhaite ça pour l'Amerique bien au contraire , le PNAC souhaite une Amerique forte .
J'ai toujours soutennus la promotion de la Liberté , je soutiens cette initiative de la PNAC . L'Amerique souhaite s'entendre avec le reste du monde , comme elle s'entend avec la France , la G.B , l'Allemagne , l'Australie , la Belgique ( enfin ce qui l'en reste ) , Israel etc ... C'est bennefique pour l'Amerique et pour le reste du monde . Tu comprends que l'on ne peu pas entretennir de bonnes relations avec des pays comme l'Iran ou le Vennezuela , ou encore Cuba non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Georges D. Nightmare

avatar

Masculin Nombre de messages : 1098
Admirez-vous des politiciens ? : non
Date d'inscription : 21/05/2007

Personnage RPG
Date de naissance et âge: 1 007 000 $
Religion: 0 $
Origine: 1 007 000 $

MessageSujet: Re: America is going fascist   Dim 9 Déc - 20:31

James B Lewis a écrit:

J'ai toujours soutennus la promotion de la Liberté , je soutiens cette initiative de la PNAC . L'Amerique souhaite s'entendre avec le reste du monde , comme elle s'entend avec la France , la G.B , l'Allemagne , l'Australie , la Belgique ( enfin ce qui l'en reste ) , Israel etc ... C'est bennefique pour l'Amerique et pour le reste du monde . Tu comprends que l'on ne peu pas entretennir de bonnes relations avec des pays comme l'Iran ou le Vennezuela , ou encore Cuba non ?

Non s'il s'agissait de promotion de la liberté pourquoi alors soutenir des pouvoirs dictatoriaux comme l'arabie saoudite, le Pakistan etc... ?
Alors que le venezuela lui est démocratique (au moins jusqu'à aujourd'hui). Non ce qu'ils veulent c'est la soumission, peu importe qu'il s'agisse d'une dictature ou d'un état démocratique du moment qu'il est soumis. Ce projet a pour but la domination du monde par les USA : il ya une sorte d'antinomie entre le mot domination et liberté. QUi plus est cette domination sera établie par la force. L'Amérique ne désire pas s'entendre avec le reste du monde elle veut le soumettre, c'est ce qui ressort du PNAC et surtout de l'attitude des neo cons.

Voici les 4 points fondamentaux du projet :

- La domination du monde par les États-Unis profite à la fois aux États-Unis et au reste du monde.
- Cette domination nécessite l'usage de la force militaire, d'un jeu d'influence diplomatique et d'un engagement à des principes moraux.
- Il incombe aux dirigeants des États-Unis, au niveau de la légitimité et de la responsabilité, de gérer cette domination mondiale.
- Le gouvernement des États-Unis doit user de sa supériorité afin d'obtenir une autorité absolue par tout moyen nécessaire.

C'est avec ce genre d'idéologie que les grands conquérants comme Hitler par exemple partent en guerre. Chavez Castro et meme Amadinejad c'est du pipi de chat à coté de ça.
Ca fait quoi d'etre une sorte de nazi des temps nouveaux ? vous aussi vous croyez qu'il y a une race supérieure qui doit dominer le monde JBL ? C'est pourtant bien ce qui est dans ce projet Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James B. Lewis
NRA Chairman
avatar

Masculin Nombre de messages : 2051
Localisation : Austin/NY
Admirez-vous des politiciens ? : Nathan Sharansky.
Date d'inscription : 29/04/2007

Personnage RPG
Date de naissance et âge: 29 novembre 1967. 41 ans
Religion: Protestante
Origine: NY /Austin (TX)

MessageSujet: Re: America is going fascist   Lun 10 Déc - 0:56

Citation :
Non s'il s'agissait de promotion de la liberté pourquoi alors soutenir des pouvoirs dictatoriaux comme l'arabie saoudite, le Pakistan etc... ?

Personne ne soutient l'Arabie Saoudite , des Saoudiens soutiennent les USA et luttent contre le terrorisme assé sinceremment . Ensuite concernant l'Arabie Saoudite , il ne faut pas l'attaquer à moin de vouloir enflammer le monde Musulman au grand complet et ce n'est pas l'objectif , l'objectif des USA c'est la guerre contre le terrorisme pas contre les Musulmans . Les Americains semblent bien mieu connaitre le monde que beaucoup d'autres personne . l'Arabie Saoudite pour beaucoup de Musulmans fait presque office de Vatican avec ses lieux saints comme la Meque .

Revenons sur la peur un moment .

Citation :
Concernant, la peur, JBL, c'est un des plus puissants leviers du pouvoir

La peur est l'instrumment typique des regimes totalitaires , ce que ne sont pas les USA et la France et la G.B , et l'Australie , et le Japon etc ....
Qui enseigne la peur de l'Amerique ? Les Communistes , les Islamistes , et toute la racaille . Les rouges convertis en vert font peur , ils diffusent la peur du rechauffement climatique avec leur films de propagande apocalyptique . Les regimes totalitaire ont besoin d'avoir un ennemis pour se maintennir , les verts ont bseoin d'un coupable pour s'etablir et ils reussisent plutot bien car ils ont reussit à faire signer un truc comme le protocole de Kyoto . La peur ce n'est pas l'Amerique qui l'utilise ce sont ses ennemis , et les ennemis de l'Amerique tout en usant de ce moyen ( la peur ) accusent les autres , des pays democratiques ( l'Amerique entre autre ) de l'utiliser . Hitler à l'epoque , Chavez aujourd'hui ou Ahmadinejad presentent l'Amerique comme une menace . Tu as choisis ton camp Nightmare , tu fais parti de ceux qui voient l'Amerique comme une menace . Franc-Maçon , Lobbies Juifs , PNAC , FMI , Neoconservateur , Patriot Act ... tous ça t'effrayes j'imagine , certainnes personnes te font si peur qu'il te faut les ridiculiser , les traiter d'idiots comme Bush . Ils t'obsedent ces Neoconservateurs , la peur engendre la haine c'est bien connu et tu es plein de haine envers Bush et les Neoconservateurs et meme envers Israel .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Georges D. Nightmare

avatar

Masculin Nombre de messages : 1098
Admirez-vous des politiciens ? : non
Date d'inscription : 21/05/2007

Personnage RPG
Date de naissance et âge: 1 007 000 $
Religion: 0 $
Origine: 1 007 000 $

MessageSujet: Re: America is going fascist   Lun 10 Déc - 3:09

Ah ah tu aimes bien dire que j'ai choisi mon camp. Vous etes avec moi ou avec les terroristes, c'est le discours de Bush. Et bien oui j'ai choisi mon camp, et c'est le camp de ceux qui refusent la dictature mondiale, de ceux qui refusent qu'on atomise un pays sous des prétextes fallacieux, de ceux qui refusent de gober tous les mensonges de bush et consort, de ceux qui refusent la torture, le terrorisme d'état, la mort de 650.000 Irakiens. Et le probleme pour vous les neo cons c'est qu'on est de plus en plus nombreux dans ce camp car les Américains commencent à y voir clair dans ce jeu et vous allez passer à la trappe.
Personnellement si j'en avais le pouvoir je ferai un proces aux neo cons, un nouveau Nuremberg, ils le méritent, en particulier Cheney.
Quand à toi je me demande souvent si tu y crois vraiment à toutes les co.... que tu débites ? Non franchement tu t'en rends pas compte que ça tient pas debout ? Tu es à ce point embrigadé ? Ils t'ont laver la cerveau ? Tu me rappelles ces comunistes purs et durs des années 70 qui trouvaient encore des avantages au stalinisme, ils avaient exactement le meme genre de discours que toi, comme quoi les extremes de rejoignent.

Quand à la peur : tu as raison les neo cons ne font plus peur à personne, ils feraient plutot rire maintenant s'ils n'étaient si pathétiques et meurtriers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: America is going fascist   

Revenir en haut Aller en bas
 
America is going fascist
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» American Cream Body Lotion (forum special)
» Ah, l'esprit de Noël...
» Aprem Bleus CPS 2011 "American Old School"
» LENNY KRAVITZ
» Armée de l'air Américaine (US Air Force)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Actualités :: L'actualité américaine-
Sauter vers: